Peugeot

De l'hybride pour les futures sportives Peugeot et Renault

L\'hybridation semble être désormais la solution pour créer des sportives au taux de CO2 pas trop élevé et pourquoi pas capables de rouler en ville en mode zéro émission. Cette voie devrait être suivie à l\'avenir par Peugeot et Renault pour leurs futurs modèles sportifs. Seule différence, on devrait trouver de l\'hybridation simple chez le losange et de l\'hybride rechargeable chez le lion.

+ de photos Peugeot 208 GTi 30th 2015

On le voit avec les supercars comme la Ferrari LaFerrari, la McLaren P1 et la Porsche 918 Spyder, l'hybridation est devenue la norme pour les super sportives ultimes. L'ajout d'un moteur électrique permet au choix, d'apporter du boost et plus de chevaux tout en ménageant le taux d'émissions de CO2, ou bien d'offrir à ces modèles une capacité de roulage zéro émission sur quelques dizaines de kilomètres. Ce qui permet de faire chuter drastiquement le CO2 (la 918 Spyder est normée à 72 grammes/km) et même de circuler dans les zones urbaines les plus difficiles sans se soucier des péages et des réglementations mises en place.

A terme, ce type de technologie devrait descendre sur des sportives plus accessibles. C'est d'ailleurs ce que prévoit Peugeot pour ses futurs modèle Peugeot Sport, comme l'a confirmé Carlos Tavares, P-DG de PSA, à nos confrères britanniques d'Auto Express :

Je pense que l'hybridation jouera un rôle important dans le futur de nos modèles sportifs. La technologie hybride permet de faire converger deux types d'attente apparemment contradictoires.

Technologie hybride rechargeable
Il précise : Actuellement, la seule technologie qui vous permet de circuler en ville sans émission en mode purement électrique mais qui dans le même temps offre de bonnes accélérations, un faible taux de CO2 et une autonomie correcte, est l'hybride rechargeable. C'est la direction que nous prenons. La technologie est parfaitement adaptée à ce que nous pouvons imaginer pour nos futures sportives.

La technologie hybride rechargeable a déjà été utilisée par Peugeot sur des concepts comme l'Onyx, mais jamais encore en série. On l'imagine en effet adaptée sur une 408 GT version Peugeot Sport ou sur la future descendante de la 208 Gti 30th.

Des batteries pour Renault
Chez Renault, la stratégie pour les futurs modèles Renault Sport devrait être semblable comme nous l'apprend Top Gear. L'expérience de la Formula E donne des idées aux équipes du losange qui prennent les exemples de LaFerrari, de la P1 et de la 918 Spyder pour dire que peu de personnes sont aujourd'hui choquées par une sportive hybride. Les futures Mégane 4 RS et Clio 5 RS pourraient donc embarquer des batteries pour soutenir leur moteur thermique.

 Crédit photographique: Gilles Vitry, La Revue Automobile

Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  De l'hybride pour les futures sportives Peugeot et Renault

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter