logo La revue auto

Dodge ralentit la production des charger et challenger hellcat

Après les balbutiements commerciaux de la Viper SRT, Dodge est à nouveaux contraint de mettre sur pause sa production. Au contraire de la supercar, la firme américaine a ici fait face à l'incroyable succès de Charger et Challenger Hellcat.

Exterieur_Dodge-Challenger-SRT-Hellcat_12 Exterieur_Dodge-Challenger-SRT-Hellcat_24 Exterieur_Dodge-Challenger-SRT-Hellcat_30 Exterieur_Dodge-Charger-SRT-Hellcat_1 Exterieur_Dodge-Charger-SRT-Hellcat_13 Exterieur_Dodge-Charger-SRT-Hellcat_18
Voir la galerie photo

Il y a quelques mois maintenant, Dodge a présenté deux modèles portant fièrement le badge Hellcat. Avec ce nouveau blason, le fabricant a crée deux monstres, une berline et un coupé, animés par un V8 HEMI 6,2 litres compressé de 717 ch et 881 Nm de couple !

Du gros, du lourd et du surpuissant affiché à prix d'ami : Dodge facture la Challenger Hellcat à 59 995 $ et son pendant familiale à 63 995 $.

Malgré des espérances modestes, le constructeur s'est attiré la foule et les commandes ont largement dépassé les objectifs de vente initiaux. Les concessionnaires ont été débordés et les délais de livraison se sont allongés. Devant ce succès grandissant et insurmontable, Dodge a ordonné aux revendeurs de ne plus accepter de bon de commande en attendant l'écoulement des commandes en cours.

Pour information, 2 200 Hellcat ont été livrées sur un total de 9 000 commandes, plus du double par rapport aux espérances de la marque au Bélier.