Peugeot

Essai Peugeot 308 SW BlueHDi : un diesel et du coffre

La nouvelle gamme de produits venant de la marque au lion, n'en finit pas de nous étonner. Pour capitaliser sur la réussite commerciale de la 308 compacte, Peugeot nous présente déjà sa version break. Pour en faire l'essai, le constructeur nous a conviés à Paris Plage, non, pas la sombre copie de la capitale mais la version originale de la côte d'Opale, autrement Le Touquet.

+ de photos Peugeot 308 SW BlueHDI

Le tour du propriétaire

Nous prenons les clefs de la Peugeot 308 SW 2.0 BlueHDi 150 EAT6 Allure. Sous ce patronyme à rallonge se cache donc le tout nouveau break sur base de 308 qui revoit sa conception, sa motorisation diesel et sa boîte de vitesses. Le groupe motopropulseur propose 150 chevaux et 370 Nm à 2.000 tr/min associé à une boîte automatique à 6 rapports. La marque annonce une vitesse de pointe de 212 km/h, un 0 à 100km/h en 8 secondes et une consommation mixte normalisée de seulement 4,1 litres. La finition Allure propose de série pour 30.700€ : des jantes alliage 16 pouces, l’air conditionné automatique bi-zone, les rétroviseurs rabattables électriquement, les barres de toit en alu, l’aide au stationnement et le système d’info-divertissement intégrant le GPS…

Une 308 SW sans sucre !

A l’instar de ce qui s’est fait avec la 208 et la 308 compact, Peugeot entend viser juste avec son nouveau break. La 308 SW mesure 4,58m de long pour une hauteur de 1,47m et une largeur de 1,80m, des dimensions qui devraient se traduire sur la balance. Mais au  contraire le break s’allège en partie grâce à la toute nouvelle plateforme modulaire du groupe, qui associe aluminium, plastique et acier renforcé. Avec ses 1435 kg (de notre modèle) sur la balance, la 308 est proclamée la plus légère du segment et peut regarder la Golf droit dans les yeux.

Bienvenue dans le cockpit

La SW reprend tout naturellement l’habitacle de la compacte. On retrouve donc avec plaisir l’i-Cockpit Peugeot proposant un tableau de bord aux les lignes épurées et surtout le petit volant laissant juste au dessus de lui, dans le champ de vision, le combiné compteur de vitesse et le comptes tours. Un vrai régal ! On continue le tour du propriétaire avec la tablette tactile de 9,7 pouces qui regroupe toute les foncions et, un imposant bouton de volume de radio à l’aspect très premium. Le coffre offre des volumes impressionnants avec un 660 litres sous tablette et 1775 litres banquette rabattue, grâce au système « Magic Flat ».

La tradition Peugeot !

Peugeot est un vrai spécialiste du compromis confort-tenue de route. Autant vous le dire de suite, cette nouvelle Peugeot 308 SW ne contredit pas cette tradition. Absolument soudée à l’asphalte, elle présente un comportement routier dont certaines sportives feraient bien de s’inspirer ! Son train avant semble collé à la route et accepte quasiment tout. Le train arrière lui ne bronche pas d’un iota ! Pourtant, Peugeot a certes raffermi sa 308 SW, mais pour le dos, tout va très bien. Ce break filtre parfaitement les plaques d’égout et les bosses du tarmac. De plus, les sièges offrent un excellent maintien tout en offrant le moelleux nécessaire.

Les 150 chevaux sont bien là !

Si la masse allégée et le centre de gravité rabaissé, laissent présager des performances en forte hausse, sachez que le 2.0 BlueHDi EAT6 offre des performances au-dessus de ses concurrents. Exemple : la Peugeot ne demande que 8 secondes pour lpasser de 0 à 100 alors que la référence, la Golf 2.0 TDI 150 DSG se contente de 8,9 secondes. Pour continuer sur le chapitre des performances, lors d'une relance, la lionne passe de 80 à 120 km/h en 6,3 secondes. Dans les faits, l'auto n’a jamais été prise en défaut de puissance aussi bien lors de démarrages appuyés ou de dépassements et dans tous les cas avec un diesel très peu bruyant. Nous découvrons là, sans aucun doute, une nouvelle référence !

Consommation

Annoncée à 4,1 l/100 km, soit 108 g CO2/km, notre 308 2.0 BlueHDI 150 déguste plus dans la réalité, avec une moyenne de 6,2 l/100 km. Une valeur de très bon niveau si l’on considère qu’elle est propulsée par une nouvelle boîte automatique très douce, tout en étant capable d’hausser le ton sans rechigner.

Conclusion

Cette nouvelle Peugeot 308 SW 2.0 BlueHDi 150 EAT6 présente de très solides arguments pour convaincre lesd plus exigeants. Tout commence par une ambiance élégante et raffinée. Puis, Peugeot nous a concocté un break pour les amoureux de la conduite avec un comportement routier tout simplement exemplaire. L’association moteur/boîte auto est parfait et l’habitabilité ravira les petites familles qui ne veulent pas succomber à la mode du crossover. Même son rapport tarif/équipements est bon ! Il reste  le style, sur lequel je ne prononcerai pas, car des goûts et des couleurs...Bref, cette version break de la 308, c’est la nouvelle référence !

Note : 17/20

Place au comparatif technique entre notre Peugeot 308 SW 2.0 BlueHDi 150 EAT6 et la Volkswagen Golf 2.0 TDI DSG :


Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Peugeot 308 SW BlueHDi : un diesel et du coffre

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter