Subaru

Essai Subaru Forester 2.0i CVT Premium

Cette 4ème génération de Forester fait peau neuve sans renier ses origines.On a essayé pour vous, une version essence 2.0 de 150ch au lieu de l'habituel diesel.

+ de photos Subaru Forester 2.0 CVT Premium 2014

L’esthétisme du Forester
Sobre serait le mot qui définit le mieux cette nouvelle génération de Forester. Il faut noter que ce « nouveau » Forester gagne en longueur (+3,5cm) , largeur (+1,5cm) et en hauteur (+2cm). Ce Forester apparait légèrement plus imposant que l’ancienne génération. La face avant gagne, un peu, en agressivité avec une calandre  plus imposante. La ligne générale du Forester est dépouillé de superflus, mais manque peut-être aussi d’une âme particulière. 

Sous le capot
On retrouve le moteur boxer à plat cher à la marque japonaise. Un moteur essence sur un Forester, c’est étonnant. On a l’habitude que le Forester soit animé par le vigoureux moteur  diesel 2.0 de 147ch. Ici, on teste la version essence 2.0 litres de 150ch équipé de la boite automatique Lineatronic à 6 rapports. Ce moteur à plat offre un centre de gravité plus bas que les autres tous chemins de sa catégorie. Mais, on doit considérer un manque certain d’énergie. Pour atteindre le 0 à 100km/h, il lui faut près de 12 secondes (11,8 exactement et 10,6 pour la version boite manuelle). Au niveau des consommations, le Forester est annoncé à 6,5 l 100/km;. Lors de notre essai sur 700km, la consommation était plus proche des 10 l. Il faut noter qu’une partie de cet essai a été réalisé sur un circuit tous chemins (ESCAP’QUAD à la Ferté Gaucher) et une bonne partie en cycle urbain. 

On regrette le manque de couple à moyen régime car les 198 Nm sont atteints à 4200 tr/min.  Cette puissance à bas régime est très intéressante pour un parcours 4x4, mais moins pour l’utilisation de tous les jours. Le Forester est équipé d’un X-Mode,actionnable par un bouton, qui permet d’accroitre le contrôle au sol des roues sur des surfaces dégradées (pluie, neige, chemin,etc.).  

L’intérieur
Ici, le Forester joue encore la carte de l’efficacité mis à part, le volant rempli de touches : contrôle de la radio, gestion du téléphone, de l’ordinateur de bord. On a apprécié le toit ouvrant qui offre une luminosité et un agrément de vie à bord indéniables. Surtout, cette option est de série avec le pack Luxury. La position de conduite assez haute et la largeur des sièges permettent un confort certain de conduite. L’assise arrière est bonne avec de la place même pour de grands adultes. Pour une utilisation de tous les jours, le Forester tire bien sa carte du jeu avec son diamètre de braquage de 5,3m.

On regrette un GPS difficile à utiliser. C’est une bonne chose qu’il soit tactile mais il aurait été mieux qu’il soit plus compréhensible dans son fonctionnement. Il nous a fallu de longues minutes pour mémoriser un premier trajet.  On a apprécie l’ouverture et la fermeture du coffre automatique ainsi que la mise en mémoire de l’ouverture souhaitée.

Bilan
On comprend pourquoi aux Etats-Unis, le Forester essence est livré en 2.5l pour 170ch. Cette version essence de 150ch manque de répondant à partir du 4ème rapport. Pour une utilisation de tous les jours, le Forester reste néanmoins un bon tous chemins, facile à vivre et très bien fini, sans mauvaise surprise.

Prix de la gamme Forester 2014:

2.0i - 150 ch 160 9cv BVM6 Premium 29 950 € 
2.0i - 150 ch 150 8cv Lineartronic Premium 31 950 € 
Modèle essayé
: 2.0i - 150 ch 160 9cv BVM6 Luxury Pack 32 950 € (Cuir, Toit ouvrant et GPS de série)
2.0i - 150 ch 150 8cv Lineartronic Luxury Pack 34 950 € (Cuir, Toit ouvrant et GPS de série)
2.0D - 147 ch 150 8cv BVM6 2.0D 29 950 €
2.0D - 147 ch 156 8cv BVM6 Premium 32 950 € 
2.0D - 147 ch 156 8cv BVM6 Luxury Pack 35 950 € (Cuir, Toit ouvrant et GPS de série)

Forester Sport : 

Boxer Essence 2.0XT - 240 ch 197ch 15cv Lineartronic XT 39 950 € (Cuir, Toit ouvrant et GPS de série)
Boxer Diesel 2.0D - 147 ch 156 8cv BVM6 Luxury Pack 36 950€ (Cuir, Toit ouvrant et GPS de série)

Note 14/20

Bien vu :
- Fabrication
- Silence du moteur
- Habitabilité

A revoir  :
- Moteur qui manque de reprise en haut régime
- GPS !

Virgile Partouche

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Subaru Forester 2.0i CVT Premium

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter