Lotus F1 Moteur Mercedes

Formule 1 : Lotus passe chez Mercedes en 2015

L\'information n\'a pas encore été officialisée pour des raisons juridiques mais il est acquis que l\'écurie Lotus sera motorisée non plus par Renault mais par Mercedes pour la saison 2015 de Formule 1. Le constructeur allemand dispose des V6 hybrides les plus performants du plateau et remplacera donc McLaren (qui passe chez Honda) par l\'écurie d\'Enstone.

En attendant la valse des pilotes (qui dépendra entre autres de la situation de Jenson Button chez McLaren et de celle de Lewis Hamilton chez Mercedes), le ballet des motoristes a débuté dans le petit monde de la Formule 1, en prévision de la prochaine saison 2015. Les choses ont commencé à se décanter le week-end dernier à Silverstone, où se tenait le Grand Prix de Grande-Bretagne 2014.

Le choix de la performance
Une chose est acquise depuis longtemps : les trois motoristes en place (Mercedes, Ferrari et Renault) seront rejoints l'année prochaine par Honda, qui tentera de renouveler avec le même succès qu'avant son partenariat avec McLaren. Une écurie anglaise jusqu'à présent équipée d'un V6 Mercedes qui reçoit donc la capacité à fournir une autre équipe.

Cette autre équipe, ce sera Lotus, qui passera donc en 2015 du losange Renault à l'étoile Mercedes. Les dirigeants de l'écurie britannique, pourtant ex-Renault F1 Team, sont lassés du manque de performance de leur E22, avec un groupe motopropulseur pas au niveau de leurs attentes. Devant, les Mercedes caracolent en tête, suivies le plus souvent par les F1 équipées en client du V6 allemand. A priori, Lotus fait donc le choix de la raison en le faisant passer devant le choix du coeur.

Pas plus mal pour Renault ?
Mais Renault n'a pas encore dit son dernier mot et c'est pour cela que l'annonce de ce changement de partenariat n'a pas encore été officialisée comme prévu. Le motoriste français avait signé jusqu'à 2016 avec Lotus et exigerait un dédommagement pour cette rupture de contrat anticipée. On parle de 20 millions d'euros, une somme que ne possède pas forcément l'écurie britannique. Les deux parties vont donc devoir trouver un arrangement. 

Renault se consolera pourtant en se disant qu'en n'équipant plus que trois écuries au lieu de quatre l'année prochaine, il pourra mieux travailler avec son partenaire phare Red Bull Racing, dont le palmares et les ambitions exigent une remise à niveau immédiate des performances. Oui, c'est sûr, les ingénieurs de Viry-Chatillon ont du pain sur la planche.

Plus de contenu : F1 Lotus Mercedes Renault
Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  Formule 1 : Lotus passe chez Mercedes en 2015

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter