logo La revue auto

Hispano suiza revient a geneve avec une supercar electrique

L'industrie automobile voit depuis ses débuts des marques disparaître, d'autres naître et depuis quelque temps, nous sommes témoins de la renaissance d'anciennes marques depuis longtemps endormies. C'est le cas de Hispano-Suiza qui se prépare à  lancer une nouvelle supercar électrique.

Hispano-Suiza, un nom évocateur d’une marque qui fut aux côtés de Bugatti et de Rolls-Royce parmi les constructeurs automobiles les plus prestigieux au monde.

La société espagnole a été fondée au début du siècle dernier, en 1904. Après une histoire tumultueuse, elle a disparu en 1968 – bien que sa division aéronautique française ait continué de fonctionner sous des sociétés mères comme la SNECMA.

Avance rapide dans le temps lorsque les efforts pour relancer la marque ont commencé en 2000 avec la présentation de la supercar HS21 au Salon de l’automobile de Genève, puis de la K8 l’année suivante et de la HS21-GTS l’année suivante encore.

Aucune n’a jamais vu le jour et nous souhaitons un tout autre destin à la nouvelle venue. Cette image de teaser présente une nouvelle supercar électrique qui sera dévoilée au prochain Salon de Genève. Elle devrait être fabriquée à Barcelone, où la marque a été fondée il y a plus d’un siècle.

Cette (tentative de) renaissance est emmenée par un certain Miguel Suqué Mateu, arrière-petit-fils du fondateur, qui dirige à présent la société Hispano Suiza Fábrica de Automóviles S.A, qui renaît aujourd’hui. « En 1900, lorsque Hispano-Suiza a commencé, elle a construit la première voiture électrique au monde, mais le prototype n’a jamais été fabriqué industriellement », a déclaré Mateu en oubliant, semble-t-il, plus de 20 ans d’histoire de l’automobile électrique. « Maintenant, 119 ans plus tard, en mars 2019, Hispano Suiza a sa première voiture 100 % électrique, offrant d’excellentes performances et fabriquée à Barcelone, concrétisant le rêve de mon arrière-grand-père. »