logo La revue auto

Jaguar devoile sa famille de moteurs modulaires ingenium

Jaguar et Land Rover développent actuellement une toute nouvelle famille de moteurs essence et Diesel. Ces blocs Ingenium bénéficieront d'une architecture modulaire et s'adapteront à toutes les configurations possibles. Plus légers que les blocs actuels, ils se montreront également plus efficients.

La plupart des constructeurs font désormais appel, pour leurs nouveaux modèles, à des plateformes modulaires. MQB chez Volkswagen, EMP2 chez PSA, SPA chez Volvo, etc. : toutes permettent de réduire les coûts de développement et de production, mais aussi de plus facilement faire évoluer un modèle ou une famille de modèles.

Cette stratégie va également être appliquée par Jaguar et Land Rover (deux marques du groupe indien Tata Motors) mais… pour leurs futurs moteurs. Le but est de créer des blocs partageant de nombreuses pièces et à la cylindrée et la puissance facilement extensibles, en fonction du modèle qu’ils équiperont.

Des moteurs modulaires
Baptisée Ingenium, cette nouvelle famille de moteurs sera inaugurée par la Jaguar XE, la berline concurrente des BMW Série 3, Audi A4 et Mercedes Classe C qui sera dévoilée début octobre au Mondial de l’automobile de Paris.

Les ingénieurs sont partis d’une feuille blanche et ont conçu un bloc 4 cylindres modulaire, basé sur des cylindres de 500 cm3, soit une version courante de 2.0 litres capable de s’adapter à une traction avant, une propulsion ou à une transmission intégrale, mais aussi de servir de base à un système hybride.

Il sera possible de diminuer ou d’augmenter facilement cette cylindrée, par exemple pour répondre rapidement aux futures évolutions des normes antipollution. Bien entendu, suivant les lois du downsizing, chaque moteur sera doté en standard d’un turbocompresseur et du Stop & Start.

Essence et Diesel
Point intéressant, ces nouveaux moteurs modulaires carbureront aussi bien à l’essence qu’au Diesel. D’ailleurs, le bloc AJ200D qui lancera cette famille Ingenium sous le capot de la XE sera un moteur Diesel. Jaguar annonce à son sujet une réduction des frictions de 17% par rapport à sa gamme actuelle, permettant d’en faire l’un des plus efficients de son segment.

La présence d’un moteur Ingenium sous le capot d’un modèle Jaguar ou Land Rover aidera également à sa perte de poids. L’usage de l’aluminium permettrait en effet de gagner jusqu’à 80 kilos par rapport à un bloc actuel.