logo La revue auto

Jaguar xf des diesels mordants sous le capot

Pour rivaliser avec ces concurrentes germaniques : Audi A6, Bmw Série 5 ou Mercedes Class E, la Jaguar XF avance de séduisantes courbes. Mais il lui manque toutefois une véritable palette de motorisations diesels, son seul 2.7 l actuel faisant pâle figure face aux moteurs allemands qui ne cessent de battre des records de performances et de sobriété ! Ce manque est maintenant comblé par l'apparition d'un nouveau 3 l diesel BiTurbo avec deux puissances différentes.

Exterieur_Jaguar-XF_0 Exterieur_Jaguar-XF_1 Exterieur_Jaguar-XF_2 Exterieur_Jaguar-XF_3 Exterieur_Jaguar-XF_4 Exterieur_Jaguar-XF_5
Voir la galerie photo
Ce nouveau V6 de 3 l vient donc s'ajouter au 2.7 l existant pour compléter la gamme vers le haut. La première version de ce moteur délivre 240 chevaux et 500 Nm, ce qui lui permet d'atteindre les 100 km/h en 7,1 secondes et d'atteindre les 240 km/h. Mais le véritable coup de maitre, c'est incontestablement la version S, qui affiche 275 chevaux et 600 Nm ! Les performances ont de quoi faire oublier l'absence de V8 diesel : 6,4 secondes pour atteindre les 100 km/h et une vitesse maximum limitée électroniquement de 250 km/h. Ces deux moteurs sont associés à une boîte automatique à 6 rapports. La consommation moyenne des deux moteurs est annoncée à 6,8 l/100 km, soit des émissions de CO2 de 179 g/km.

L'excellent rendement de ce moteur s'explique par la présence de deux turbocompresseurs, comme sur le V6 2,7Litres, soufflant en parallèle de manière séquentielle. En clair, jusqu'à 2.800 tr/min, c'est le turbocompresseur principal qui a la charge de la suralimentation. Au-dessus de ce régime, un petit turbo vient en aide pour souffler de manière encore plus forte dans les cylindres du V6. C'est ainsi que cette belle, compte pour enfin s'imposer sur le marché des berlines de luxe.