logo La revue auto

Koenigsegg agera rs la cour est vide

Supercar de tous les records, la Koenigsegg Agera quitte désormais les chaînes de production.

Apparue en 2010, la Koenigsegg Agera est devenue un monument dans l’histoire de l’automobile. Au terme d’une rapide évolution, la marque suédoise annonce la fin de sa supercar fétiche, une chasseuse de records.

Au cours de son évolution, la supercar s’est déclinée en plusieurs versions, toujours plus puissantes et rapides. Notamment avec la Koenigsegg Agera RS, présentée au Salon de Genève en 2015. Animée par un V8 5,0 litres biturbo de 1 360 ch, la supercar a décroché pas moins de cinq records, dont le très convoité titre de voiture de route la plus rapide, avec une vitesse de 457,94 km/h !

La Koenigsegg Agera RS marque donc la fin d’un chapitre dans l’histoire de la marque, et dans l’histoire de l’automobile. Pour sa retraite, Koenigsegg a concocté trois exemplaires spéciaux, baptisés Agera Final. Ce qui devrait porter la production à près de trente unités.

Koenigsegg se consacrera ensuite à la Regera, mais devrait toutefois présenter la remplaçante de l’Agera RS dès l’année prochaine.