Koenigsegg

Koenigsegg développe un 1.6 litre turbo de 400 ch minimum

Si Koenigsegg est spécialisé dans les supercars aux puissances affolantes, Christian von Koenigsegg est aussi assoiffé d'avancées technologiques. Après l'innovante transmission Direct Drive, le suédois étudie un moteur 1,6 litre turbo de 400 ch.

Venu du froid de la Suède, les Koenigsegg ont assommé tout ce qu’il y avait d’existant en matière de supercar.

Les CCX, Agera, Regera et One:1 ont raflé un bon nombre de records, et un exemplaire est actuellement en train de limer le Nürburgring pour remettre les pendules à l’heure. Mais cette course à la puissance motive aussi le fondateur dans la recherche technologique.

Après la transmission sans boîte à vitesses ou le moteur sans arbre à cames, Koenigsegg se penche sur la mise au point d’un 4 cylindres 1,6 litre turbo, d’une puissance délirante de 400 ch. Pour parvenir à ce résultat, l’artisan appliquera la même recette que celle utilisée pour le V8 biturbo de 1 360 ch de la One:1.

En réduisant l’alésage des cylindres et en augmentant la course du piston, Koenigsegg espère tirer tous les avantages d’un moteur à longue course, à savoir une meilleure maîtrise des pertes d’énergie et des régimes de rotation peu élevés, mais avec beaucoup de couple en bas du compte-tours.

Ce moteur 1,6 litre affichera aussi un ratio de 250 ch/litre minimum, soit largement plus que le 2,0 litres AMG de 190 ch/litre.

Ce moteur ne sera pas utilisé sous le capot des supercar Koenigesegg, mais sera envoyé en Chine, chez Qoros, un des partenaires du fabricant suédois.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Koenigsegg développe un 1.6 litre turbo de 400 ch minimum

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter