logo La revue auto

Koenigsegg va mettre le feu sur le nurburgring

Depuis quelques années, les fiches techniques automobiles s'agrémentent d'une nouvelle rubrique : le temps au tour du Nürburgring. Véritable juge de paix, la bande d'asphalte allemande permet aux constructeurs d'étaler leur savoir-faire. Désormais, c'est au tour de Koenigsegg d'aller remettre les pendules à l'heure.

Exterieur_Koenigsegg-One-1_0 Exterieur_Koenigsegg-One-1_1 Exterieur_Koenigsegg-One-1_2 Exterieur_Koenigsegg-One-1_3 Exterieur_Koenigsegg-One-1_4 Exterieur_Koenigsegg-One-1_5
Voir la galerie photo

Bien que les supercars suédoises comptent parmi les plus puissantes et rapides machines de la planète, Koenigsegg n’a jamais raffolé de séances chronos officielles pour valider ses dires. Mais avec le temps, le boss de la marque a changé d’avis et a commencé à rejoindre les pistes de drag, certains anneaux de vitesse et le sacro-saint Nürburgring.

Après une première visite dans l’Eifel, Koenigsegg fera un retour sur l’Enfer Vert avec une Agera R et la terrible et impressionnante One:1. Si la première va sans doute briller, la seconde devrait sans nul doute tout éclater.

Avec 1 341 ch pour 1 341 kg, la Koenigsegg One:1 vise un temps référence de 6’30, soit bien que la Porsche 918 Spyder et son chrono de 6’57.

Aucune date de rendez-vous n’a été communiquée mais Koenigsegg ne tardera pas à faire parler de ses machines de guerre.