logo La revue auto

Ktm presente son 390 rc duke au salon de paris

KTM a présenté ce matin son nouveau modèle de Supersport à l'occasion de l'ouverture du Salon de la Moto de Paris. Il s'agit de la " petite " KTM 390 RC Duke, qui va rejoindre l'unique modèle classé Supersport au catalogue de la marque autrichienne : la 1190 RC-8R.

Exterieur_KTM-Duke-RC-390_1 Exterieur_KTM-Duke-RC-390_5 Exterieur_KTM-Duke-RC-390_9 Exterieur_KTM-Duke-RC-390_10 Exterieur_KTM-Duke-RC-390_13 Exterieur_KTM-Duke-RC-390_15
Voir la galerie photo

Pas encore au catalogue de la marque, la 390 RC Duke devrait être vendue 5 090€ environ. Il y en aura pour tous et pour tous les goûts avec 3 cylindrées disponibles : 125, 200 et 390 cm3. Les 3 versions étant très proches par le gabarit. 2 modèles au total ; une typée route et la nouvelle pour la piste.

Très typée Sport, la nouvelle 390 reçoit un pot d’échappement Akrapovic, et une fourche inversée WP à suspension « upside down » de 125 mm de débattement. Celle-ci est surmontée d'un té supérieur qui intègre des guidons bracelets, synonymes d’une position d’attaque racing. La suspension arrière est assurée par un mono-amortisseur WP monoshock de 150 mm de débattement.

Le cadre en treillis tubes d’acier orange type « toile d’araignée » rappelle certains modèles Ducati, un régal pour l’œil. Courte et trapue l’autrichienne n’en n’est pas moins raffinée et radicale en même temps. Le moteur : un bloc monocylindre à 4 soupapes – 2 ACT et refroidi par eau développe 44 chevaux à 9 500 trs/mn, la bête est donc accessible aux nouveaux permis A2. 3.5 mkg de couple à 7 250 trs/mn, boîte 6 vitesses la cylindrée est de 373.2 cm3. La transmission se fait évidemment par chaîne, et le freinage est assuré par un disque simple de 300 mm de diamètre à l’avant, stoppé par 1 étrier à 4 pistons, et d’un disque de type flottant à l’arrière, au diamètre de 230 mm et stoppé par 1 étrier à simple piston.

Sur le salon quand nous avons vu la 390 RC Duke pour la première fois, elle nous donnait l’impression d’être un peu basse, mais la fiche constructeur annonce bel et bien une hauteur de selle à 820 mm (800 mm pour le roadster), ce qui paraît surprenant. La selle est de type « monocoque » comme sur les versions piste, et se termine en pointe. Un trompe l’œil puisque la pointe est en mousse et qu’on peut donc y loger un ou une passagère pourvu qu’il ou elle soit d’un petit gabarit.

Une moto très typée sport, racée et agressive qui doit être un véritable jouet à piloter. Son poids réduit de 147 kg doit inciter à l’attaque en courbe, et à « toucher le genou » sans qu’on s’en rende compte. Le réservoir dispose d’une contenance de 10 litres, et la moto est disponible en 2 coloris : orange, ou blanche.