logo La revue auto

L audi r8 ne disposera pas du v6 biturbo de l audi rs4

Alors que l'Audi R8 annonçait sa retraite il y a quelques jours, le constructeur prend une nouvelle fois la parole et dément une nouvelle rumeur : la sportive ne disposera jamais de motorisation V6.

Exterieur_Audi-R8-V10-Plus-1000km-GT_27 Exterieur_Audi-R8-V10-Plus-1000km-GT_28 Exterieur_Audi-R8-V10-Plus-1000km-GT_59 Exterieur_Audi-R8-V10-Plus-1000km-GT_70 Interieur_Audi-R8-V10-Plus-1000km-GT_74 Interieur_Audi-R8-V10-Plus-1000km-GT_80
Voir la galerie photo

La rumeur enflait depuis 2016, déjà : pour l’actuelle et pour la prochaine génération, l’Audi R8 embarquerait un V6 2,9 litres biturbo emprunté à l’Audi RS4/RS5. Si cette spéculation avait tout son sens à l’heure du downsizing et des normes encore plus strictes, un porte-parole de la branche US d’Audi a démenti la rumeur.

Une information toutefois diluée, puisque cette affirmation concernerait le seul marché américain. Seulement, dans le cas d’une sportive de cette envergure, il semblerait que les décisions soient prises à un niveau international. Aussi, au regard des volumes de ventes, il est peu probable que le constructeur lance des investissements pour une Audi R8 en fin de carrière.

Comme l’a indiqué il y a quelques jours Peter Mertens, le chef du développement technique chez Audi, l’Audi R8 ne devrait pas être reconduite à la fin de sa carrière, laissant sa place à des véhicules hybrides et électriques.

Ainsi, l’Audi R8 serait plus à même de prendre sa retraite sur une note théâtrale, en se déclinant en quelques versions qui marqueront l’histoire de la marque, comme la récente Audi R8 RWS, qui abandonne pour la première fois sa transmission Quattro.

De même, le V10 5,2 litres, un des derniers atmosphériques de sa génération, ne pourrait pas laisser sa place à un V6 biturbo plus aphone à ce moment précis de son cycle de vie.