logo La revue auto

La ford gt renait de ses cendres au salon de detroit

Alors que le salon de Détroit vient d'ouvrir ses portes, Ford a tout simplement éclipsé l'ensemble des nouveautés présentes. En effet, la géant américain a présenté la Ford GT, remplaçante de la sportive éponyme et digne héritière de la GT40.

Exterieur_Ford-GT-Concept-2015_2 Exterieur_Ford-GT-Concept-2015_3 Exterieur_Ford-GT-Concept-2015_5 Exterieur_Ford-GT-Concept-2015_9 Interieur_Ford-GT-Concept-2015_13 Interieur_Ford-GT-Concept-2015_14
Voir la galerie photo

Né concept car pour célébrer le centenaire de Ford, la Ford GT connait un engouement tel que le constructeur décide, en 2005, de produire une déclinaison routière -presque- similaire au concept. Produite à plus de 4 000 exemplaires, la sportive américaine a délaissé le catalogue de la marque en 2006, laissant les fans du modèle sur leur faim. Depuis, plus rien, hormis quelques rumeurs naissantes ici et là sur la Toile. Mais aujourd'hui, Ford jette une bombe dans le secteur des GT avec un concept proche de la réalité annonçant l'arrivée de la prochaine Ford GT.

Côté style, la sportive fait dans le spectaculaire, dans le monumental. Ici, point de néo-rétro. Bien au contraire, les stylistes de la marque ont versé dans le futuriste avec des lignes fuyantes et acérées, des optiques au regard féroce et des prises d'air qui tiennent du domaine de l'aérospatial. En revanche, le profil général de la Ford GT40 est respecté avec un toit très bas, des hanches larges et deux canons d'échappement placés haut et au centre de la sportive. Les portières en élytres sont toutefois conventionnelles puisqu'elle ne sont pas solidaire du toit comme sur les GT40 ou GT de 2005.

Si l'habitacle reprend le dessin global de la précédente génération, il est en revanche bien plus numérique : un large écran tombe sous les yeux du chanceux avec l'intégralité des informations nécessaires au pilotage et un module tactile inaugure le système SYNC 3. Le volant à double méplat, comme sur la Ferrari LaFerrari, annonce la couleur.

Alors que les parties avant et arrière de la Ford GT sont réalisées en aluminium, la cellule centrale est façonnée dans la fibre de carbone. Un mariage redoutable pour maitriser le poids, une valeur qui ne pose visiblement pas de souci à ses géniteurs : Ford indique que la GT affichera l'un des rapports poids/puissance des plus faibles du marché.

Côté puissance justement, la sportive américaine, sans doute trop futuriste, délaisse le traditionnel et musical V8 au profit d'un...V6 EcoBoost ! Le 3,5 l s'équipe de deux turbos et d'une injection directe pour délivrer 600 ch aux roues arrière via la boîte à double embrayage à 7 rapports.

Ford attendra bien entendu l'arrivée de la version de série pour livrer l'intégralité de la fiche technique définitive. Mais la Ford GT 2016 aura du pain sur la planche puisqu'elle devra aller défendre ses couleurs devant la McLaren 650S, la prochaine Ferrari 458, la Honda NSX ou même la Corvette Z06.