Nissan

La prochaine Nissan Z embarquerait des mécaniques Mercedes

Si la génération actuelle est toujours là, la prochaine génération de Nissan Z fait parler d'elle. Cette fois, c'est la mécanique qui est l'objet des spéculations.

+ de photos Nissan 370z Nismo 2015 europe

L’arrivée de la prochaine génération de Nissan Z est digne d’un bon film d’horreur. Au fil des informations visiblement tirées de sources internes, la prochaine sportive pourrait devenir un crossover sportif. Une rumeur, à laquelle on n’ose croire, presque confirmée par quelques messages subliminaux du constructeur.

Dans l’attente, c’est désormais au chapitre technique que la Nissan Z fait parler d’elle. Ainsi, à l’instar de Toyota et BMW autour d’un projet de sportive commune, Nissan pourrait s’associer à Mercedes pour développer la prochaine Nissan Z. Une association qui ne sera pas inédite, puisque l’Alliance et la marque à l’étoile ont déjà effectué des partages de technologie avec e Mercedes Classe X/Nissan Navara, mais aussi la Mercedes GLA/Infiniti Q30.

Dans cette logique, la future Nissan Z pourrait donc embarquer la mécanique de l’actuelle Mercedes-AMG A45, un 2,0 litres turbo de 381 ch. Elle pourrait toutefois être dégonflée pour laisser de la place à une version mieux fournie, avec le V6 3,0 litres biturbo de l’Infiniti Q60 S.

Ce partage de mécanique entre les deux firmes nous semble un peu anticipé pour le moment. Si une entrée de gamme avec un 4 cylindres est potentiellement prévue, la Nissan Z pourrait embarquer le bloc 2,0 litres turbo de l’Infiniti Q60, lui-même dérivé du M274 de la Mercedes Classe C250. Un modèle mécanique bien différent du très spécifique M133 de la Mercedes-AMG A45.

Ainsi, la Nissan Z partagerait les mêmes mécaniques 2,0 litres et 3,0 litres que l’Infiniti Q60. Un partage déjà réalisé par le passé entre le coupé japonais et les Infiniti G35 et G37.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  La prochaine Nissan Z embarquerait des mécaniques Mercedes

image profil
Frederic
2018-03-20 16:47:56  

Ça devient n'importe quoi, l'automobile. Tous les savoir-faire sont dilués dans ces accords commerciaux insipides.
En attendant, les amateurs de belles mécaniques japonaises vont devoir composer avec un groupe moto-propulseur à la fiabilité aléatoire. On se consolera avec un Xtrail qui lui profite bien d'un vrai moteur diesel Nissan...

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter