logo La revue auto

Le nissan 240z moderne imagine virtuellement

Si la Mazda MX-5 n'a pas un style imprégné par ses devancières, la Fiat 124 Spider est de son côté une référence à la 124 Sport Spider des années 70. Toujours plein d'idées, X-Tomi Design a imaginé une nouvelle interprétation de la Nissan 240Z.

Exterieur_Nissan-240Z-Datsun_2 Exterieur_Nissan-240Z-Datsun_16 Interieur_Nissan-240Z-Datsun_37 Interieur_Nissan-240Z-Datsun_40

Reprenant les codes stylistiques très en vogue à la fin des années 60 et dans les années 70, le Fiat 124 Spider s’est décliné en Nissan 240Z dans l’imaginaire du designer hongrois.

En découle alors un coupé alléchant, reprenant à merveille les traits de son ancêtre. Si la face avant ne diffère pas du cabriolet italien, la partie arrière est en revanche bien plus travaillée, avec un pavillon tombant et une poupe coupée.

Pour le moment, Nissan n’a pas avancé plus de précisions sur l’arrivée d’une descendante de la lignée Z. Toutefois, un coupé de la sorte, même dépourvu du 6 cylindres traditionnel, serait une proposition bien plus intéressante qu’un hypothétique SUV de plus.