logo La revue auto

Mercedes une nouvelle classe r sur les rails

C'était un modèle précurseur sur le marché des crossovers, mais trop marqué monospace et pas assez SUV, par rapport à sa carrosserie originelle de break, pour s'imposer. En tout cas, la Mercedes Classe R pourrait effectuer son retour sur le marché en tant que niche dans la gamme de SUV du constructeur allemand. L'idée d'un break baroudeur concurrent des Audi Allroad est lancée.

Exterieur_Mercedes-Classe-R_0 Exterieur_Mercedes-Classe-R_4 Exterieur_Mercedes-Classe-R_5 Exterieur_Mercedes-Classe-R_7 Exterieur_Mercedes-Classe-R_14 Interieur_Mercedes-Classe-R_16
Voir la galerie photo

La Mercedes Classe R bientôt de retour ? Ce serait la tendance du moment chez le constructeur allemand, à la recherche de niches pour élargir son catalogue de modèles et qui songerait par ce biais à s'incruster sur le marché des grands breaks baroudeurs.

En fait, il y a deux informations en une sur le sujet. Tout d'abord il y a Wolf-Dieter Kurz, le patron de la branche SUV et crossovers de Mercedes qui affirme, comme l'explique CarAdvice, que sa marque est à la recherche de modèles pour combler les trous entre ses différentes gammes (GLC, GLC Coupé, GLE, GLE Coupé, etc.) et qui évoque nommément la Classe R qui se vend encore en Chine alors qu'elle a été arrêtée en occident en 2013.

Ensuite il y a Matthias Luhrs, directeur des ventes, qui explique à Motoring qu'une des niches possibles pour élargir le catalogue des SUV serait d'aller concurrencer les Audi Allroad sur le segment des breaks baroudeurs. Il cite les breaks Classe C et Classe E, mais, après tout, un grand break surélevé Classe R façon baroudeur, ça pourrait le faire non ?

Et ce serait un bel hommage à cette Classe R sans doute née trop tôt et qui n'avait pas tout à fait le bon dosage dans ses mélanges. Ce précurseur des crossovers mixait l'allure d'un break à celle d'un monospace, avec la transmission intégrale d'un véritable SUV. Si elle en avait pris un peu plus le style, elle aurait connu un plus grand succès. Mercedes connaît en tout cas la recette pour la prochaine fois...