Peugeot 208 HYbrid FE

Peugeot 208 : elle descend ?

Véritable laboratoire roulant, la Peugeot 208 HYbrid FE est le fruit des recherches de Peugeot et de Total en matière d'efficience. Sa motorisation hybride essence et les nombreuses optimisations dont son châssis et sa carrosserie ont fait l'objet lui apportent un niveau de consommation et de CO2 record !

La 208 est vraiment le modèle du renouveau pour Peugeot. Elle a relancé les ventes de la marque, impulsé une nouvelle dynamique vers une clientèle plus jeune et servi de modèle à la 2008 et la nouvelle 308 pour son intérieur avec son petit poste de conduite en position haute. Elle pourrait également bientôt permettre au Lion de battre un record d’efficience, puisqu’il existe une version qui ne rejette que 46 grammes de CO2/km. Il s’agit de la 208 HYbrid FE, présentée au salon de Francfort.

Que signifie HYbrid FE ?
Les initiales FE ont deux significations : « Fuel Economy » et « Fun and Efficient ». Elles correspondent à une technologie hybride essence bien plus efficace que ce qu’on connaît jusqu’à présent. L’objectif de la 208 HYbrid FE, développée en collaboration avec Total, est d’associer un véritable plaisir de conduite à de faibles émissions de CO2. Plus précisément, il s’agit de diviser par deux les émissions de CO2 de la plus vertueuse des 208, équipée du 3 cylindres 1.0 VTi 68, et de la doter d’accélérations dignes de la 208 GTi. Dans le viseur de Peugeot : les 49 grammes de CO2/km et 8 secondes pour le 0-100 km/h.

« Le projet 208 HYbrid FE est essentiel car il explore des solutions pour atteindre la barre des 2l/100km. Il met également en lumière nos travaux de R&D avec notre partenaire historique Total. Ensemble, nous développons des véhicules plus économes, nous remportons des victoires dans le monde entier » explique Maxime Picat, Directeur général de Peugeot.

Quelle motorisation a été développée ?
On trouve sous le capot de la Peugeot 208 HYbrid FE un double moteur thermique et électrique. Le moteur thermique est le 3 cylindres VTi 68 chevaux qui a été optimisé de plusieurs manières : injection directe, optimisation du cycle, réduction des pertes par frottement, gestion de la thermique, etc. La cylindrée est donc portée à 1233 cm3 par augmentation de l’alésage et de la course (75 mm x 93 mm) pour conserver les 68 chevaux (50kW). Cette progression est par contre bénéfique au couple maxi qui augmente de 25%, tandis que la consommation diminue de 10%.

De son côté, le système électrique est celui de la 908 HYbrid4 des 24H du Mans ! Il récupère sur des batteries lithium-ion l’énergie du freinage et la restitue à l’accélération (40 chevaux) pour soulager le moteur thermique. Cette machine électrique assure les fonctions de marche arrière, par inversion du sens de rotation, et de démarreur. Elle donne également accès à du roulage ZEV, c’est-à-dire en électrique pur.

Quel travail a été effectué sur la carrosserie ?
Il a été considérable. Jamais peut-être Peugeot n’avait autant optimisé une voiture pour l’alléger et la rendre plus aérodynamique. Par exemple, sachant que le moteur consomme moins et que le besoin en refroidissement est réduit, le dessin de la calandre a été revu pour réduire la perméabilité de 40%. Sur les flancs de la carrosserie, la suppression des éléments perturbateurs facilite la progression du flux, tandis qu’un extracteur à l’arrière et des pneus Michelin spécifiques complètent cet attirail. 

« L’allègement a été l’un de nos principaux chantiers de réflexion. Pour parvenir à diminuer de 20% la masse de la voiture, nous avons mené une étude pièce par pièce et doté la 208 HYbrid FE des matériaux les plus novateurs en provenance de Hutchinson, CCP Composites et de l’activité Polymères de Total. C’est une approche d’autant plus vertueuse qu’elle ne sacrifie en rien à la sécurité et au confort d’utilisation du véhicule tout en apportant de vraies innovations » indique Philippe Girard, Délégué Direction Scientifique de Total.

Et si la 208 conserve sa structure métallique, des éléments composites remplacent les panneaux de carrosserie et le plancher tandis que la peau extérieure (pesant seulement 20 kg), le fond plat (8kg), les panneaux de portière (2x3 kg) et le bouclier avant sont réalisés à base de fibre de carbone. Entre autres améliorations inédite…

Quel résultat final ?
Lors de la conférence de presse Peugeot du Salon de Francfort, Maxime Picat, Directeur général de la marque, a annoncé que la 208 HYbrid FE a dépassé ses objectifs. Le partenariat Peugeot Total a franchi une nouvelle limite pour un véhicule « full hybrid » essence non rechargeable : 46 grammes de CO2/km soit une consommation de seulement 1,9 litre/100 km. Bonne nouvelle, le modèle exposé à Francfort est entièrement fonctionnel et peut rouler sans problème. Mais sa commercialisation n’est pas encore prévue. Pas avant que les coûts de toutes ces prouesses technologiques peuvent être absorbées sans trop de douleur sur le prix de vente.

 

Plus de contenu : 208 208 HYbrid FE Peugeot Hybride
Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  Peugeot 208 : elle descend ?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter