Peugeot

Peugeot 208 GTi 30th, pour les 30 ans de la 205 GTI

Peugeot présentera au Mondial de l'Automobile de Paris la 208 GTi 30th. Cette 208 GTi rend hommage au trentième anniversaire de la 205 GTI et réinterprète le mythe dans une version plus radicale de la sportive 208 GTi.

+ de photos Peugeot 208 GTi 30th

Cette version établit un lien entre le passé et le futur des petites bombinettes du Lion. La 208 GTi 30th dévoilée par Peugeot en juin au Festival of Speed de Goodwood est d’abord là pour célébrer les 30 ans de la 205 GTI et les 10 000 exemplaires déjà produits de sa descendante, la 208 GTi –notez la subtilité dans le nom entre le I majuscule de la première et le i minuscule de la seconde. Mais son rôle, c’est aussi de nous tenir en haleine jusqu’à la sortie annoncée de la future 208 R, qui montrera des griffes encore plus acérées que cette version pourtant déjà bien débridée.

« Dans la continuité de RCZ R, la marque a fait appel aux compétences techniques de PEUGEOT Sport pour développer une version plus radicale de la 208 GTi. La 208 GTi 30th célèbre ainsi les 30 ans de la GTi de PEUGEOT.»
Maxime Picat – Directeur Général de PEUGEOT

Sur le papier, le différentiel de puissance entre la 208 GTi et la 208 GTi 30th reste très mesuré. Le bloc 1.6 THP passe en effet de 200 à 208 chevaux (joli clin d’œil), pour 300 Nm de couple et un 0-100 km/h désormais avalé en 6,5 secondes et non plus 6,8 secondes. L’optimisation de la consommation et des émissions de CO2 (125 g/km) réussira même l’exploit lorsqu’il sera commercialisé en novembre, d’éviter le malus écologique qui frappe la 208 GTi classique.

Mais les ingénieurs de Peugeot Sport qui ont créé cette 208 GTi 30th n’ont pas tout misé sur la puissance pour optimiser son comportement sportif. Ils lui ont offert un véritable supplément d’âme, un esprit plus radical voire plus bestial, avec des éléments du RCZ R comme sa boîte 6 rapports à étagement spécifique et son différentiel à glissement limité Torsen. L’ESP se fait moins intrusif pendant que la géométrie des trains et le calibrage des amortisseurs et de la direction ont été redéfinis. De quoi s’offrir de belles sensations au volant, d’autant que les jantes 18 pouces sont chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Super Sport.

« Sur la base de la 208 GTi déjà très efficace et bien motorisée, notre ambition était de mettre l’accent sur le typage du comportement, en augmentant encore son efficacité. Pour cela nous avons développé la motricité et un potentiel d’adhérence supérieur principalement sur le train avant. Le bénéfice porte essentiellement sur les vitesses de passages, les sensations de conduite et le retour d’informations ».
Pierre Budar – Chef de projet 208 GTi 30th

Ce supplément d’âme se ressent aussi visuellement, avec une teinte bicolore exclusive où le noir texturé et le rouge verni sont délimités par une coupe franche initiée sur des études de style comme Onyx, Exalt et 308 R Concept. Les habituels éléments chromés comme le jonc de calandre, les coques de rétroviseurs, les jantes et le lécheur de vitre se parent d’une teinte noire mate. Seule la double canule d’échappement brille encore au soleil. L’assiette abaissée et les voies élargies finissent d’assurer la présence de cette 208 GTi 30th sur la route. L’intérieur toujours plus sportif accueille des sièges baquet spécifiques dans un double duo de matières et de couleurs exclusif. La commercialisation de cette Peugeot 208 GTi 30th se fera à un tarif encore inconnu (il devrait avoisiner les 28 000 euros) avec un choix de teintes qui sera élargi au Blanc Perle Nacré et au Rouge Rubi.

« Si la 208 GTi 30th conserve l’identité, le soin du détail et les lignes de la 208 GTi, elle les interprète dans un registre unique, plus radical et plus bestial qui fait le lien avec le typage incisif de son comportement dynamique. »
Julien Kerlidou – Chef de produit 208

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Peugeot 208 GTi 30th, pour les 30 ans de la 205 GTI

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter