logo La revue auto

Peugeot ion la 1ere peugeot electrique

Le groupe Peugeot ‚Äì Citroën, s'est associé une nouvelle fois avec Mitsubishi. Cette fois, c'est pour le lancement de voitures électriques sur base de l'I-Miev. Le nom de cette Peugeot électrique est iOn.

Une histoire électrique...
Après l'épisode raté de la 106 électrique qui nous fut proposé entre 1995 à 2003. Peugeot présentera l'iOn au salon automobile de Francfort. Ce patronyme Ion avait déjà été utilisé en 1994 pour un prototype de minispace électrique. Ne voulant plus faire cavalier seul, le groupe français à donc fait appelle à son partenaire japonais Mitsubishi. L'iOn est une citadine zéro émission, en réalité c'est une est variante de la Mitsubishi I-Miev. La Française se différencie de la Mitsubishi uniquement par une ligne stylistique légèrement revue. Elle reste par conséquent une quatre portes avec quatre places, mesurant 3,48 m de long.

Pour quelques kW... Son moteur électrique développe 47 kW soit 67 chevaux et 180 Nm. Au contraire des voitures électriques, elle a des accélèrations proche d'une sportive. Cette Peugeot 100 % électrique est capable de rouler à la vitesse de 130 km/h pour une autonomie de 130 km ( à se demander s'il n'aurait pas mieux valu la nommer Peugeot 130). Les batteries lithium-ion se rechargent sur une prise domestique de 220 V en six heures. Pour les plus pressés un système de recharge rapide permet de récupérer 80 % de la charge en 30 minutes. Un ordinateur vous informe sur le kilométrage et l'état des batteries pour ne pas être surpris en route. La Peugeot iOn sera commercialisée fin 2010. A noter, Citroën aura aussi sa version dans un futur proche.