Renault

Pollution : Renault fait la chasse aux NOx

Renault annonce qu\'à partir de juillet, ses moteurs Diesel rejetteront moins d\'oxyde d\'azote (NOx) grâce à un travail portant sur le fonctionnement du système EGR et du piège à NOx. Certains modèles existants pourront même être corrigés en atelier pour, eux aussi, passer ainsi à la norme Euro 6b.

+ de photos Renault Captur DCi 90 EDC

Le scandale Volkswagen l'a montré : en plus du CO2, les voitures rejettent en réalité beaucoup plus de NOx (oxydes d'azote) que les chiffres donnés par les normes d'homologation. Des tests ont montré que notamment Opel et Renault dépassaient grandement les chiffres indiqués. Le constructeur français a donc décidé de remédier au problème et annonce une amélioration des systèmes de dépollution pour ses moteurs Diesel.

Deux évolutions vont notamment être mises en oeuvre à partir de juillet sur les nouveaux moteurs fabriqués. Tout d'abord un élargissement de la plage de fonctionnement des systèmes EGR afin de réduire les rejets d'oxyde d'azote et une amélioration du « NOx trap », qui piège ces mêmes oxydes d'azote en fin de circuit d'échappement. De quoi diviser par deux en moyenne les rejets de NOx et faire passer ces moteurs à la norme Euro 6b.

Ce qui est intéressant, c'est qu'un certain nombre de modèles existants vont pouvoir eux aussi bénéficier de ces évolutions. Par exemple les Captur et les Espace, à partir d'octobre 2016. Un courrier informatif sera envoyé aux clients concernés et ces derniers pourront, s'ils le souhaitent, faire modifier gratuitement leur véhicule en atelier.

Plus de contenu : Renault Nox Captur Espace
Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  Pollution : Renault fait la chasse aux NOx

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter