logo La revue auto

Porsche la generalisation du turbo ineluctable

Une 911 à moteur atmosphérique, ce sera sans doute bientôt de l'histoire ancienne. Porsche devrait en effet généraliser les motorisations turbocompressées sur son modèle phare dès son restylage attendu en septembre au salon de Francfort.

Exterieur_Porsche-911-Turbo-S_0 Exterieur_Porsche-911-Turbo-S_3 Exterieur_Porsche-911-Turbo-S_5 Exterieur_Porsche-911-Turbo-S_7 Exterieur_Porsche-911-Turbo-S_10 Interieur_Porsche-911-Turbo-S_30
Voir la galerie photo

Avec la California T et la 488 GTB, c'est un fait, Ferrari s'est converti au turbo, indispensable aujourd'hui dans un moteur pour offrir à la fois performance et efficience – si l'on ne compte pas sur l'hybridation, ce que fait aussi la marque au cheval cabré avec LaFerrari par exemple. Le prochain constructeur à suivre sur la liste devrait être Porsche.

Bien sûr, tous les bolides de Zuffenhausen disposent déjà d'une ou plusieurs versions suralimentées. Mais en règle générale, la version de base ainsi que toutes celles qui gravitent autour sont basées sur un bloc, en général un flat-6, à aspiration naturelle. Une règle qui pourrait bien disparaître d'ici peu de temps. Très peu de temps...

INTER
D'après nos confrères américains de Car and Driver, la version restylée de la Porsche 911 type 991 attendue au salon de Francfort devrait faire l'impasse sur les motorisations atmosphériques pour ne plus proposer que des flat-6 turbocompressés. Les versions d'entrée de gamme continueraient à disposer de la boîte manuelle à 7 rapports mais la plupart des modèles proposés disposeront de la boîte double embrayage PDK, à l'image de ce que propose, par exemple, l'actuelle 911 GT3.

Du coup, Porsche voulant que ce restylage soit discret, il ne devrait concerner, sur le plan stylistique, que les éléments aérodynamiques et de refroidissement liés à la généralisation des moteurs turbo. La 911 restera la 911, mais avec un escargot sous le capot !