logo La revue auto

Subaru forester ts seulement pour le japon et l australie

Il y a un peu plus d'un an, Subaru a annoncé l'arrivée d'une version STI du Forester. Tombé aux oubliettes, le tout-terrain sportif refait surface, mais il n'y en aura pas pour tout le monde.

Exterieur_Subaru-Forester-tS-STI-2016_2 Exterieur_Subaru-Forester-tS-STI-2016_3 Exterieur_Subaru-Forester-tS-STI-2016_4 Exterieur_Subaru-Forester-tS-STI-2016_5 Interieur_Subaru-Forester-tS-STI-2016_7 Interieur_Subaru-Forester-tS-STI-2016_9
Voir la galerie photo

Le Subaru Forester, présenté il y a plus d'un an comme un SUV très sportif, n’est toutefois pas aussi radical qu’il le laissait supposer. Le tout-terrain adopte le badge tS, pour Tuned by STI, et pioche donc la plupart de ses équipements dans le catalogue de Subaru Tecnica International.

L’accent est mis sur la partie cosmétique plutôt que sur la radicalité. Le Subaru Forester tS est toutefois plus attirant, avec une assiette abaissée de 15 mm sur des jantes BBS de 19 pouces. La carrosserie reçoit quelques appendices aérodynamiques, comme le spoiler de hayon, une calandre assombrie et un bouclier arrière intégrant deux sorties d’échappement. L’ensemble est signé par un liseré rouge qui se retrouve aux quatre coins de la voiture et dans l’habitacle.

Basé sur la version XT premium, le Subaru Forester tS embarque le même 4 cylindres à plat 2,0 litres turbo, poussé à 280 ch et 350 Nm de couple. C’est finalement bien loin des 320 ch produits par le 2,5 litres de la WRX STI, comme nous espérions.

Le tout-terrain s’équipe aussi d’un système de freinage Brembo à 4 et 2 pistons et d’aides électroniques reparamétrées.

Le Subaru Forester tS n’est limité qu’à 600 exemplaires et ne sera pas distribué en Europe : la moitié de la production sera distribuée au Japon, alors que l’autre moitié partira en Australie.