logo La revue auto

Un petit 3 cylindres 1 5 litre de 400 chevaux pour la nissan zeod rc

L'extravagante Nissan ZEOD RC destinée à concourir aux 24H du Mans 2014 dans la catégorie des voitures innovantes sera motorisée par un tout petit bloc de 40 kilos seulement. Ce 3 cylindres 1.5 turbo développera 400 chevaux et sera accompagné par un moteur électrique.

A l'automne dernier, Nissan nous révélait la forme particulière de son prototype ZEOD RC, destiné à courir les 24H du Mans 2014 dans la catégorie des véhicules expérimentaux dite du « Garage 56 ». Le constructeur nous en dit aujourd'hui un peu plus sur ce drôle d'engin et notamment sur la façon dont il sera motorisé.

Un 3 cylindres de 400 chevaux !
Et il faut reconnaître qu'avec la ZEOD RC, l'extravagance ne viendra pas que de sa ligne puisque pour une telle course, Nissan misera sur le downsizing extrême avec un moteur ne pesant que 40 kilos et pouvant facilement être tenu à bout de bras vu ses dimensions de 50 x 40 x 20 centimètres seulement.

Il s'agit d'un bloc 3 cylindres baptisé DIG-T R, se contentant d'une cylindrée de 1.5 litre mais développant la bagatelle de 400 chevaux grâce à un très puissant turbocompresseur. Soit 267 chevaux/litre auxquels s'ajoute un couple de 380 Nm. Le rupteur est fixé à 7 500 tours/min et la puissance est transmise aux roues arrière par l'intermédiaire d'une boite 5 rapports. Avec un ratio de 10 chevaux par kilo, ce bloc se montrera plus performant que les nouveaux 1.6 turbo de Formule 1 sur le plan du rapport poids/puissance.

Le moteur électrique est à l'avenant
Mais il ne sera pas seul car la ZEOD RC est, comme les principaux protos LMP1, une voiture hybride. Ce bloc 1.5 litre sera donc accompagné d'un moteur électrique capable, à chaque relais de la course, d'assurer un tour entier en mode zéro émission. Et si les caractéristiques de ce moteur électrique n'ont pas encore été révélées, on sait qu'il sera capable d'emmener le pilote à plus de 300 km/h, sans l'aide du moteur thermique. Là aussi, c'est une sacré prouesse !

Décidémment, s'il se confirme que Porsche utilisera bien un V4 pour la partie thermique de sa 919 Hybrid, cette édition 2014 des 24H du Mans s'annonce comme très intéressante côté nouvelles motorisations.