logo La revue auto

Une mercedes sls survoltee

Mercedes vient d'annoncer que sa futur Super Car, la SLS AMG Gullwing, sera officiellement présentée en Septembre 2009 pour l'ouverture du Salon Automobile de Frankfort, et qu'il y aurait à terme 2 versions.

Un V8 AMG de 572 chevaux...
La future super-car de Mercedes à ouverture de porte papillon, comme son ancêtre la 300 SL des années 50, la SLS AMG sera commercialisé dés 2010 avec un V8 de 6.3 litres de 571 chevaux créer par AMG. Mercedes annonce des performances de hauts voles avec un 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes et une vitesse de pointe de plus de 300 km/h.

Une SLS Electrique...
Le plus surprenant est la confirmation de la marque à l'étoile d'une version totalement électrique de cette super-car. Ne pouvant proposer une voiture au rabais, Mercedes à mis le paquet au niveau technologique. Ce n'est pas moins de 4 Moteurs électrique qui propulse la future SLS électrifiée. Ceux-ci sont placés à chaque essieu au plus près des roues, mais non dans celle-ci. Par ce procédé, Mercedes entend diminuer au maximum les masses non suspendues, pour un comportement routier optimal. Cela en fait donc une quatre roues motrices. Cette architecture permet une motricité optimale, en toutes circonstances : en effet, chaque moteur délivre son couple de manière à ne pas mettre la motricité en difficulté. La puissance combinée de ces 4 moteurs atteint 530 chevaux, mais le couple est tout simplement terrifiant avec un couple permanent de 880 Nm. Les batteries de 400 V sont au lithium-ion, elles auront une capacité de 40 Ah avec 48 kWh d'énergie.

Des performances égales au V8 thermique...
Si Mercedes ne dit rien sur l'autonomie, Mercedes donne quelques indications sur les performances. Cette solution n'a rien à envier au V8 thermique puisque les quatre petits moteurs électriques autorisent un 0 à 100 km/h en 4 secondes environ. Il s'agit encore d'un prototype. Car dans un avenir proche, 2011, seule la Smart électrique sera commercialisée par Daimler. Pour Mercedes, il faut encore attendre un peu plus longtemps avant de voir arriver des autos entièrement électriques