logo La revue auto

Une sportive a moteur central arriere en approche chez aston martin

C'est dans l'enceinte du Palexpo qu'Aston Martin a levé le voile sur la Valkyrie, la prochaine supercar codéveloppée avec Red Bull. Cette nouvelle arrivée devrait donner naissance à d'autres modèles.

Exterieur_Aston-Martin-V8-Vantage-Roadster-N430_4 Exterieur_Aston-Martin-V8-Vantage-Roadster-N430_10 Exterieur_Aston-Martin-V8-Vantage-Roadster-N430_28 Interieur_Aston-Martin-V8-Vantage-Roadster-N430_37 Interieur_Aston-Martin-V8-Vantage-Roadster-N430_42 Interieur_Aston-Martin-DB11_15

Celle que nous connaissions jusqu’à aujourd’hui sous le nom de AM-RB001 s’est présentée au Salon de Genève avec son nom définitif. L’Aston Martin Valkyrie, qui verra le jour en 2019, va venir ferrailler dans la secte fermée des hypercars, avec son V12 Cosworth proche des 1 000 ch.

Toutefois, Andy Palmer a indiqué en Suisse que la Valkyrie donnera naissance à de nouvelles sportives, dont la mécanique sera placée en position centrale arrière. Une annonce qui va enfin ravir les fans du genre et valider les rumeurs annonçant l’arrivée d’une berlinette chez Aston Martin.

Celle-ci devrait donc venir directement en face d’autres GT comme les Audi R8, Ferrari 488 GTB, Lamborghini Huracan ou la plus récente McLaren 720S. Si toutes ces concurrentes embarquent huit cylindres, la descendante de la Valkyrie embarquerait un V12, dont la puissance devrait se situer entre 600 ch et 700 ch.

La prochaine GT de la marque verrait le jour en 2021, au plus tôt.