logo La revue auto

APRR s’offre Kiwhi Pass, la carte de recharge pour voiture électrique

Vous ne connaissez pas l’APRR ? Pourtant, il y a de très grandes chances que vous ayez déjà utilisé l’un des services de cette société. Pour être plus précis, vous avez dû fouler de vos pneumatiques le macadam de l’une de ses autoroutes. Mais la société cherche à développer ses services depuis fort longtemps avec des investissements lourds. Ce 13 mai 2020, le groupe APRR annonce avoir fait l’acquisition de Kiwhi Pass, bien connu des utilisateurs de véhicules électriques, car il s’agit d’une carte ouvrant l’accès aux bornes de recharges.

Exterieur_aprr-s-offre-kiwhi-pass-la-carte-de-recharge-pour-voiture-electrique_0 Exterieur_aprr-s-offre-kiwhi-pass-la-carte-de-recharge-pour-voiture-electrique_1
Voir la galerie photo

APRR poursuit sa stratégie de services associés avec l’acquisition de Kiwhi Pass Solution. Le Kiwhi Pass ouvre l’accès à plus de 56 000 points de charge sur un réseau européen, qui continue son développement, et cela avec une seule et unique carte.

« De quoi simplifier grandement la vie des utilisateurs de véhicules électriques ! » nous dit la firme. Comment dire autrement puisque cette solution a également été sélectionnée par de nombreux constructeurs automobiles, comme Hyundai, Kia, Mitsubishi, Smart, Volkswagen… qui la proposent à leurs clients lors de l’achat de véhicules électriques neufs.

L’électromobilité, axe du plan Autoroutes Bas Carbone d’APRR

Les véhicules électriques connaissent un développement fort, mais ce succès est conditionné par la multiplication des accès à des points de recharge, sur longue distance comme en périphérie des villes. Il est donc primordial d’avoir un opérateur capable d’ouvrir la trappe au maximum de bornes. C’est ce que propose la Kiwhi Pass. 
Le groupe APRR s’est engagé sur ce sujet dès 2012 grâce à une politique ambitieuse d’équipement de ses réseaux. Cette mobilisation permet aujourd’hui d’offrir l’accès aux bornes de recharge rapide sur plus de 55 aires des deux réseaux APRR et AREA, soit une borne tous les 50 km environ sur le trajet Paris-Lyon. Depuis janvier 2020, 22 aires sont équipées en bornes très haute puissance.

Nous espérons qu’avec cette acquisition, l’APRR ouvre la voie de la simplification avec, par exemple, le paiement via le télépéage qui aujourd’hui ouvre l’accès des péages en Italie, Espagne et au Portugal.