logo La revue auto

Le Lexus LC 500 s’améliore pour le millésime 2020

C’est certainement l’un des engins roulants les plus spectaculaires, mais pour ne pas perdre de sa superbe, Lexus revoit la copie de sa GT, LC 500, pour répondre au mieux aux désirs des pilotes en mal de style.

Le Lexus LC 500 s’améliore pour le millésime 2020 Le Lexus LC 500 s’améliore pour le millésime 2020 Le Lexus LC 500 s’améliore pour le millésime 2020
Voir la galerie photo

Placé tout en haut de la gamme Lexus, le coupé LC se distingue franchement par son allure semblant tiré d’un Manga d’anticipation.

Cette GT est disponible en deux motorisations : le LC 500h Hybride associe un V6 essence 3.5 litres à un moteur électrique pour une puissance combinée de 359 ch et le LC 500 qui propose un gros V8 atmosphérique de 5.0 litres qui lui propose 464 chevaux. De plus, il est associé à une boîte automatique à 10 rapports.

Pour le millésime 2020, l’ensemble de la gamme LC reçoit de significatives améliorations qui arriveront au printemps 2020.

Lexus LC 500 : une vraie GT

Une Gran Turismo digne de ce nom se doit de proposer des prestations de haut niveau. C’est pourquoi chaque Lexus LC 500 reçoit désormais un volant chauffant. Ce n’est pas tout, car les passagers profiteront d’un nouveau système multimédia MM19 compatible Android Auto et Apple CarPlay. A ceci il faut rajouter une cinématique améliorée du siège conducteur pour faciliter son entrée. Enfin, pour le plaisir des yeux, d’inédits coloris extérieurs (Vert Kaki et Ocre Cornaline métallisés) et intérieurs (cuir Semi-Aniline rouge) sont disponibles.

 

Lexus LC 500 : des performances améliorées

Sur la version LC 500h, le système Multi Stage Hybrid a été retravaillé pour améliorer encore la réponse de l’accélérateur à bas et moyen régime. Ce modèle est également la première Lexus à adopter « l’avertisseur sonore piétons ». Ce dispositif, désormais obligatoire sur les véhicules Hybrides et électriques, permet de signaler la présence du véhicule lorsque celui-ci roule à moins de 25 km/h en mode 100% électrique.

Toujours dans un souci de détail, la pédale de frein a été redessinée et agrandie pour une meilleure sensation au freinage. Les réglages de la suspension variable adaptative (AVS) ont été revus pour plus de confort et davantage de vivacité. Dans le même esprit, la direction à assistance électrique (EPS) et à démultiplication variable (VGRS), ainsi que le système de roues arrière directrices (DRS), ont été optimisés.

Véritable poids lourd des routes, les ingénieurs ont travaillé sur l’optimisation de sa masse. Ainsi, une légère modification des jantes arrière de la version Sport + a permis de gagner 0,7 kg. Au total, ce sont 10 kg de gagnés sur le nouveau coupé LC, au bénéfice, bien sûr, du dynamisme.