logo La revue auto

Opel Insignia GSi : du sport sans modules ABS et ESP !

L’Opel Insignia GSi sera disponible à la commande à partir du mois de mars. Ceci n’empêche la firme franco-allemande de nous dévoiler en détail le système de traction intégrale. Ainsi avec ses 230 canassons et ses 4 roues motrices, cette Insignia GSi deviendrait une arme fatale pour se rendre en haut des pistes.

Opel Insignia GSi : du sport sans modules ABS et ESP ! Opel Insignia GSi : du sport sans modules ABS et ESP ! Opel Insignia GSi : du sport sans modules ABS et ESP ! Opel Insignia GSi : du sport sans modules ABS et ESP !
Voir la galerie photo

Opel Insignia GSi et sa technologie

La famille Insignia (c’est-à-dire, la berline et le break) propose un nouveau haut de gamme reprenant l’esprit sportif des modèles GSi de la marque au Blitz. Et il est vrai qu’avec 230 chevaux, une nouvelle boîte automatique à neuf vitesses et la transmission intégrale Twinster à vecteur de couple, l’Insignia GSi promet de belles performances qu’il nous tarde de vous narrer lors d’un essai. Mais aujourd’hui, Opel nous donne plus d’infos sur ce système 4x4 qui est capable en quelques millisecondes, de répartir le couple sur chacune des roues pour optimiser l’adhérence de chaque roues du train arrière.

Pour des virages pris à vitesse grand V, un couple plus élevé est transmis à la roue arrière extérieure. Les ingénieurs ont encore perfectionné le système, et la nouvelle Insignia GSi qui aborde désormais les virages avec une trajectoire plus précise, et réagit plus spontanément aux sollicitations du conducteur.

Les ingénieurs ont également amélioré la façon dont la nouvelle Insignia GSi peut démarrer sur les routes mouillées ou glissantes, y compris sur la neige et la glace.

Une innovation : le servofrein électrohydraulique

L’Insignia GSi est un véhicule en avance dans le monde de l’automobile grâce à la présence d’un servofrein électrohydraulique, qui lui donne des avantages sur la route. Cet équipement sera nécessaire à l’avenir pour la conduite automatisée. Le système intégré « eBoost » est un dispositif du nouveau « braking by wire », le freinage électrique, qui rend superflus les modules ABS/ESP, et tous les systèmes d’assistance par dépression avec leurs cohortes de tuyaux et de pompes. La pression monte plus rapidement et la sensation de freinage est améliorée dans toutes les situations. Grâce à la mise en pression automatique, le système fonctionne plus silencieusement que les systèmes de freinage conventionnels, ce qui se ressent surtout lorsqu’entre en fonction le régulateur de vitesse adaptatif, et dans les embouteillages.

Grâce à sa transmission intégrale Twinster, son servofrein électrohydraulique et sa suspension adaptative FlexRide, la nouvelle Insignia GSi est aussi à l’aise sur la légendaire boucle nord du Nürburgring que sur les routes de montagne enneigées, dans la circulation urbaine que sur les longs trajets autoroutiers.


Opel Insignia GSi : 4 modes de conduite

L’Insignia GSi est équipée en série d’une suspension mécatronique FlexRide, qui adapte les amortisseurs et la direction en quelques fractions de seconde. De plus, le FlexRide modifie les caractéristiques de l’accélérateur ainsi que les points de changement de vitesse de la transmission automatique à neuf vitesses. Le conducteur peut choisir entre les modes de conduite « Standard », « Tour », « Sport » et – exclusivement sur la GSi – « Compétition ».

Une double pression sur l’interrupteur « ESP off » permet aux conducteurs d’explorer les limites de l'adhérence de l’Insignia GSi . Et pour que la conduite puisse toujours rester active, Opel monte des palettes au volant pour commander la nouvelle transmission automatique à neuf vitesses.