logo La revue auto

PETRONAS s’achète Valtteri Bottas et Mercedes F1 pour se faire sa (mauvaise) COM !

Lorsque la Formule 1 se fait financer par les grands industriels, cela donne ceci. Un communiqué de presse qui se confond avec de la communication enfantine, sans aucun sens critique. Bref… Petronas qui sponsorise Mercedes demande au Finlandais âgé de 30 ans, Valtteri Bottas, de faire l’apologie de cette société de pétrochimie.

Exterieur_etronas-s-achete-valtteri-bottas-et-mercedes-pour-sa-com_2 Exterieur_etronas-s-achete-valtteri-bottas-et-mercedes-pour-sa-com_0 Exterieur_etronas-s-achete-valtteri-bottas-et-mercedes-pour-sa-com_1

Ce que l’on apprend dans ce communiqué est que le pilote a eu l’occasion de visiter le PIC (Pengerang Integrated Complex) de Petronas. Sous ce nom se cache un mégaprojet d'une valeur de 27 milliards de dollars développé à Johor et construit par… PETRONAS.

Valtteri a eu droit à une visite guidée du complexe de 6 239 acres (environ 2 500 hectares) conduite par Datin Anita Azrina Abdul Aziz, responsable de la division des parties prenantes, de la communication et de la gestion des risques chez PETRONAS Refinery and Petrochemical Corporation (PRPC).

Après avoir visité le principal bâtiment de contrôle, l'entrepôt des produits solides et le laboratoire centralisé du PIC, Valtteri a pu voir par lui-même la technologie qui va permettre à PETRONAS de fournir de l'énergie et des produits pétrochimiques de base en Asie au cours des vingt ans à venir.

Le complexe PIC, plus grand investissement en aval de PETRONAS en Malaisie, est bien placé pour être le centre industriel régional du pétrole et du gaz en aval de la compagnie. Il va ouvrir une nouvelle frontière en matière de technologie et de développement économique en Asie du Sud-Est.

Ayant une capacité de raffinage de 300 000 barils de brut par jour, il produira une gamme de produits pétroliers raffinés, dont de l'essence et du diesel conformes aux normes européennes d'émission « Euro 5 ». Une bonne chose puisqu'en Europe nous sommes depuis plusieurs années en norme Euro 6. La raffinerie et certaines usines pétrochimiques sont détenues et exploitées par Pengerang Refining and Petrochemical (PRefChem), une alliance stratégique entre PETRONAS et Saudi Aramco, formée par le biais d'un partenariat à parts égales dans deux coentreprises.