logo La revue auto

Porsche Taycan Prior : Rouler des mécaniques se fait aussi en électrique

Apparement les tuners du monde entier ne comptent pas mettre la clé sous la porte. Et cela même si l’avènement de la voiture électrique est inévitable. La preuve aujourd’hui avec cette Porsche Taycan par Prior Design.

Exterieur_porsche-taycan-prior-rouler-des-mecaniques-se-fait-aussi-en-electrique_0 Exterieur_porsche-taycan-prior-rouler-des-mecaniques-se-fait-aussi-en-electrique_1 Exterieur_porsche-taycan-prior-rouler-des-mecaniques-se-fait-aussi-en-electrique_2
Voir la galerie photo

Pour une fois, nous ne commencerons pas cet article par telle ou telle augmentation de puissance. Car toucher au cœur d’une voiture électrique demande bien d’autres compétences que de changer les pots d’échappement ou encore de changer les turbos d’origine par de plus gros. Par conséquent cette Taycan Turbos S conserve sa fiche technique d’origine.

Prior Design ne s’est donc occupé que du style. Comme de coutume tout est fait pour être le plus visible possible.
Tout d’abord, la Taycan se voit prendre du muscle au niveau des ailes. Comptez 6 centimètres de plus à l’avant et 10 à l’arrière. Comme ceci ne suffisait pas, le tuner nous propose également un grossier aileron fixé sur l’ouverture de la malle arrière. Les boucliers sont également revus avec des entrées d’air gigantesque et un diffuseur spectaculaire. Tout ceci est ponctué par des bas de caisses sculptés, des arches de roues immenses capables d’accueillir les jantes de 22 pouces à cinq branches doubles.