BMW ALPINA D4 BITURBO

BMW ALPINA D4, lorsque le diesel devient fou

Le c?©l?©brissime pr?©parateur de BMW, vient d‚Äôannoncer sa toute derni?®re pr?©paration sur base d‚Äôun moteur diesel ?† six cylindres en ligne de 3 litres bi-turbo coupl?© ?† une bo?Æte automatique sport ?† 8 vitesses. Ce mod?®le est la BMW ALPINA D4 Bi-Turbo, qui selon les ing?©nieurs maison offre des performances ?©poustouflantes tant au coup?© qu\' au cabriolet.

Sous le capot moteur de la l’Alpina D4 bi-turbo

Le moteur de la D4 Bi-Turbo réinterprète le fameux six cylindres en ligne diesel de 3 litres à injection directe et double turbo. Les ingénieurs de Buchloe se sont laissés toute la liberté? qu’un constructeur de petites séries peut s’offrir. Ils ont ainsi agrandi l’admission d’air qui permet ainsi au moteur de « respirer » plus facilement et ils ont également revu l’injection. De fait la puissance monte à 350 ch à 4000 tr/mn tandis que le couple passe à 700 Nm de 1500 à 3000 tr/mn.

Côté? échappement, un collecteur en D5S, un matériau à haute résistance, permet d'encaisser une hausse de 50 ?C de la température maximale d‘échappement, hausse due à la puissance élevée.

La motorisation de la D4 Bi-Turbo offre, en parallèle de sa puissance record au litre de 117 ch, des chiffres de consommation excellents (consommation moyenne d’après les normes ECE) : 5,3 l/100 km et 139 g/km CO2 (Coupé) et 5,9 l/100 km et 156 g/km CO2 (Cabriolet).

La boîte auto de l’Alpina D4

La boîte automatique à 8 rapports est d’origine ZF, et les ingénieurs d’Alpina ont collaboré avec cette firme pour encore offrir plus de performances avec leur système  ALPINA SWITCH-TRONIC. Le but est de répondre aux exigences du couple élevé de la D4 Bi-Turbo. Grâce à la mécatronique adaptée et à un convertisseur spécial, la transmission de couple se fait avec un maximum d’efficacité et de confort sur les roues motrices de l’essieu arrière.

Un look Made in Alpina

L’Alipna D4 Bi-Turbo reçoit des jantes ALPINA CLASSIC de 19 pouces qui s’intégrent parfaitement dans le design du bolide. La conception fonctionnelle du spoiler avant assure efficacement l’afflux d’air vers les différents modules de refroidissement et jusqu’aux freins. Combiné au becquet arrière, on obtient ainsi d’excellents coefficients de portance qui contribuent fortement à la tenue de route, tout particulièrement à des vitesses élevées.

Dans l’habitacle, les matières nobles dominent, conférant à l’ensemble une ambiance élégante. Les seuils de portes, les tapis de sol, les emblèmes dans les dossiers des sièges, le combiné d’instruments et le volant en cuir LAVALINA cousu main, sont des indications subtiles de l’origine exclusive de cette automobile.

La BMW Alpina D4 Biturbo cabriolet

Le lancement en fin d’année 2014 d’un cabriolet BMW ALPINA à moteur diesel constitue une nouveauté au cours des 50 ans d’histoire de la maison ALPINA. Le toit rétractable offre la particularité? de pouvoir s’ouvrir et se refermer rapidement sur simple pression d’un bouton, même en roulant jusqu’à la vitesse de 18 km/h. Vu de l’extérieur, le cabriolet présente la ligne de pavillon étirée et basse avec une lunette arrière plus verticale que la D4 Bi-Turbo Coupé et un couvercle de coffre complètement plat surplombé par le petit spoiler ALPINA, qui lui donne un aspect tout à fait unique.

La nouvelle BMW Alpina D4 Biturbo Coupé

Les dimensions du coupé se différencient de celles de la berline, avec une longueur et une largeur en progression. Le spoiler avec le discret lettrage ALPINA s’intègre de manière parfaite dans la partie avant très dynamique, soulignée par des entrées d’air qui permettent une circulation efficace de l’air jusqu’aux différents modules de refroidissement du moteur Bi-Turbo et jusqu’aux freins haute performance. La conjugaisondes effets du spoiler et de la jupe arrière, permet d'obtenir d‘excellents coefficients de portance; ils contribuent de manière significative à la stabilité, en particulier à des vitesses élevées.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  BMW ALPINA D4, lorsque le diesel devient fou

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter