Jaguar

Jaguar XKSS : elles sont toutes vendues !

Pour les soixante ans de la Jaguar XKSS, la firme britannique va finaliser la production avec neuf nouvelles sportives, fabriqu?©es comme ?† l‚Äô?©poque. Neuf p?©pites, propos?©es ?† prix d‚Äôor et, ce n‚Äôest pas une surprise, d?©j?† toutes vendues.

Dans les années 50, Jaguar s’est imposé au Mans à trois reprises avec la Type D (1 955, 1 956 et 1 957). La sportive anglaise décroche aussi un record en 1955, en parcourant les 4 135 km de l’épreuve à 172 km/h de moyenne. Sa conception avant-gardiste et son palmarès ont poussé Jaguar à produire une déclinaison routière : la XKSS.

Lancée en 1956, la sportive embarque un pare-brise, des portes et délaisse l’aile arrière installée derrière le pilote. Elle était motorisée par un 6 cylindres en ligne 3,4 litres d’une puissance de 250 ch et 352 Nm de couple.

À l’origine, Jaguar avait prévu de produire vingt-cinq exemplaires. Seulement, un incendie a ravagé l’usine de Browns Lane, emportant au passage les neuf unités restantes. Près de soixante ans plus tard, le fabricant a décidé de finaliser la production.

Jaguar Heritage produira les neuf exemplaires manquant avec les mêmes spécifications que les seize autres Jaguar XKSS. La fabrication à la main réclamera trois mois pour chaque modèle, affiché au prix de 1,3 million d’euros.

Un prix qui ne s’éloigne pas trop des 2 millions de dollars réclamés par les Jaguar XKSS des années 50 sur le marché de la collection. Près de soixante ans après le premier exemplaire, toutes les XKSS sont désormais vendues !

 

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Jaguar XKSS : elles sont toutes vendues !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter