Peugeot 308 R HYbrid

La Peugeot 308 R Hybrid, s?

Le marché chinois sourit à Peugeot et c’est tant mieux. En effet, forte de cette percée économique, la marque au Lion s’autorise des initiatives porteuses d’avenir. C’est ainsi que lors du Salon de Shanghai sera dévoilée la 308 R Hybrid, radicale à tous les points de vue. Elle accompagnera, en la valorisant, la 308 S industrialisée et commercialisée en Chine.

Bruno Famin, directeur de Peugeot Sport, plante d’entrée de jeu le décor :

« L’expertise de PEUGEOT Sport, c’est la garantie de l’atteinte des objectifs sans aucun compromis. Avec notre expérience de l’hybride, avec la PEUGEOT 908, l’application d’une chaîne de traction hybride haute performance sur 308 laisse entrevoir un incroyable potentiel pour de futurs véhicules ultra-sportifs. »

Ligne dynamique ...

À regarder les premiers clichés fournis par le constructeur, on ne peut qu’apprécier la ligne élégante et racée, un brin agressive par sa face avant, et fort typée avec sa robe bicolore, ce qui est devenu un vrai signe distinctif des voitures à hautes performances chez Peugeot. Réalisée sur la plateforme polyvalente EMP2, la 308 R HYbrid ne renie pas ses origines en affirmant toutefois sa sportivité. Le concept Quartz a servi de boîte à idées, mais chaque détail a été travaillé pour apporter une personnalité forte et un dynamisme marqué à la voiture, dont la mécanique est au moins aussi travaillée que le design.

Ce qui frappe au premier regard c’est la calandre avec son maillage en damier. Les écopes latérales intégrant le clignotant défilant à LED, et l’écope centrale – qui porte la signature de la voiture, un blason 308 R HYbrid taillé dans la masse – traduisent un besoin d’air frais pour la mécanique.

Pour l’intérieur, il convient de reprendre les informations communiquées par Peugeot. On retrouve le i-cockpit, mais aussi 4 sièges baquet habillés de cuir. Pour la première fois, PEUGEOT 308 R HYbrid adopte, sur une base issue de la série, des matériaux jusqu’à présent exclusivement employés sur des concept-cars. La planche de bord est ainsi recouverte d’un textile obtenu par tissage numérique. Innovant, il permet de réaliser des pièces complexes de grande dimension, au toucher moelleux, sans recourir à des mousses, ceci au profit de la masse.

Motorisation originale et performances radicales ...

Le défi de développer une 308 avec une chaîne de traction essence plug-in a été confié à Peugeot Sport. À examiner les chiffres annoncés, on ne peut que saluer le travail accompli. Effectivement : 500 chevaux, 4 roues motrices, 250 km/h de vitesse maxi limitée électroniquement, un 0 à 100 km/h en 4 secondes, un 1000 mètres départ arrêté en 22 secondes et des émissions CO2 mesurées à 70 g/km, voilà bien de quoi croire aux miracles.

Pourtant, non, Jean-Philippe Delaire, PEUGEOT Sport, Responsable développement chaîne de traction PEUGEOT 308 R HYbrid, nous apporte la réponse en ces termes:

« Seules notre passion pour les défis et l’excellence de la 308 autorisent à atteindre un tel niveau de performances sur un véhicule du segment C. PEUGEOT 308 R HYbrid fait partie d’un club très restreint, celui des voitures couvrant le 0 à 100 km/h en moins de quatre secondes. »

La recette, Peugeot l’a concoctée à partir de son prestigieux passé en compétition, en combinant trois sources de puissance pouvant motoriser le véhicule indépendamment les unes des autres :
- le 4-cylindres essence 1.6L THP 270 S&S, moteur à la puissance spécifique la plus élevée au monde pour cette cylindrée,
- une machine électrique, d’une puissance de 85 kW / 115 ch, reliée à une boîte de vitesse à 6 rapports,
- une machine électrique, de mêmes caractéristiques, sur le train arrière.

À partir de ces choix il a fallu travailler pour implanter la batterie au lithium-ion de 3 kWh, sous les sièges arrière à la place du réservoir, qui, lui, a dû émigrer dans le coffre en coiffant de manière astucieuse les deux transformateurs.

4 modes de conduite ...

L’utilisation de ce système hybride très performant est régie par une commande située sur la console centrale permettant de choisir quatre modes de conduite :
- le mode Hot Lap, le plus performant, délivre l’intégralité du potentiel des trois sources de puissance pour atteindre un total de 500 ch et le couple maximal de 730 Nm !
- le mode Track délivre 400 ch et 530 Nm, principalement par le moteur essence et la machine électrique arrière. La machine électrique avant agit comme un boost complémentaire lors des accélérations.
- le mode Road est particulièrement destiné à un usage routier avec une puissance de 300 ch et un couple de 400 Nm. Le moteur essence délivre tout son potentiel, la machine électrique arrière l’assiste lors des accélérations alors que la machine électrique avant n’intervient pas.
- le mode ZEV fait prioritairement appel à la machine électrique arrière pour propulser PEUGEOT 308 R HYbrid. La machine électrique avant intervient en fonction de la pression exercée par le conducteur sur l’accélérateur.

Avec un tel panorama, rien d’étonnant que, pour passer ce genre de performances au sol, il ait fallu travailler également sur les suspensions et l’ensemble des liaisons au sol. Ainsi, des pneumatiques 235/35 R19 sont montés sur des voies élargies de 80 mm. Pour ce qui concerne le freinage, à l’avant, on fait appel à des disques ventilés de 380 mm de diamètre pincés par quatre pistons et à l’arrière, à des disques de 290 mm. Par souci d’économie des plaquettes, les ingénieurs ont développé un système de freinage récupératif à l’aide des machines électriques venant compléter les deux autres modes pour recharger la batterie. On peut à cet effet utiliser la machine avant comme générateur et également se brancher sur une borne recharge pour récupérer la puissance totale de la batterie en 45 minutes.

Avec cette 308 R Hybrid Peugeot souligne de manière éloquente les compétences de ses stylistes et de ses ingénieurs, voilà bien de quoi séduire les Chinois, mais pas que. Heureusement !

Alain Monnot

Votre avis nous intéresse sur :  La Peugeot 308 R Hybrid, s?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter