Lamborghini

Lamborghini ne succombera pas (tout de suite) aux moteurs suraliment?

?Ä l\'heure du downsizing et des bo?Ætes robotis?©es, certains constructeurs font face ?† l\'envahisseur. Ou presque. Car si Lamborghini a c?©d?© aux sir?®nes des palettes au volant, les moteurs devraient conserver l\'aspiration naturelle.

+ de photos Lamborghini Aventador LP750 4 SV

Durant l'inauguration de la nouvelle usine, le patron de Lamborghini, Stephan Winkelmann, a annoncé que les véhicules de la marque n'auront pas recours à la suralimentation. D'après lui, les moteurs atmosphériques font partie de l'identité des Lamborghini.

Voilà des aveux qui devraient rassurer les puristes, en train de se vider de leurs larmes depuis l'annonce de l'arrivée du SUV Urus à moteur turbo. Car malgré les dires du PDG, le prochain pachyderme italien sera motorisé par un V8 biturbo en provenance de la banque d'organes du groupe Volkswagen.

Toutefois, Lamborghini pourrait, comme bien d'autres avant lui, succomber à la suralimentation. Si la solution du turbo n'est pas retenue, les compresseurs ou l'hybridation restent des alternatives pour conserver un niveau de puissance à la hauteur de la concurrence.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Lamborghini ne succombera pas (tout de suite) aux moteurs suraliment?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter