Sport

24 heures du Mans: GT bagarres en s?

Les catégories GT sont toujours très spectaculaires sur le grand et beau tracé des 24 heures. Les voitures que l\\'on peut croiser sur nos routes attirent beaucoup de sympathie de la part du public. Leurs pilotes forcent le respect pour savoir maîtriser leurs bolides tout en se jouant des difficultés imposées par un trafic souvent imprévisible.

+ de photos Sport 24H du Mans GT 2014

En GT Pro  on peut dire sans se tromper que tout au long de la course  ce fut la bataille au couteau, on pourrait dire au corps à corps comme ce fut le cas durant tout un relais. Vers 9 heures du matin la Ferrai N° 51 pilotée par Bruni se paya Bruno Senna sur Aston Martin et l'on put suivre quasiment un relais, au cours duquel l'Aston dans les roues de la Ferrari ne lâcha rien puis déboita  et doubla la Ferrari lors d'une passe d'armes  d'anthologie. Il faut dire que la victoire en catégorie GT Pro est d'une grande importance pour le marché et du début à la fin de la course on n'a eu de cesse de s'empoigner avec une farouche détermination et une fort belle sportivité. Les changements de leader furent incessants et chez nos amis de Ferrari AF Corse on parlait de bataille historique, mais jamais semble-t-il, Maurizio Nardon ne douta de la suprématie de sa voiture et de son équipage Bruni, Vilander et Fisichella , alors même que l'Aston Martin leur taillait des croupières, après que Chevrolet ou encore Porsche eurent montré le bout de leur nez au titre de prétendants à la couronne mancelle.

La  victoire était donc au bout de la route pour cette belle italienne la 458 Italia, portée par toute équipe et fort bien pilotée en respectant les bases d'une savante stratégie. Elle a su maitriser avec une belle brochette de pilotes, les velléités de suprématie affichées par la Corvette C7 N° 73 et la Porsche 911 RSR N°92. 

En GT Am les choses furent tout aussi disputées avec une intensité un peu moindre. En effet Aston Martin après  de belles empoignades avec Ferrari et Porsche a constitué un petit matelas d'avance, lui permettant d'être relativement serein depuis le milieu de la nuit. A l'arrivée l'ordre était maintenu avec l'Aston Marin N° 95 devant la Porsche Proton N° 88 et la Ferrari AF Corse  N° 61. 

Crédit photographique: Gilles Vitry La Revue automobile

Alain Monnot

Votre avis nous intéresse sur :  24 heures du Mans: GT bagarres en s?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter