Bmw

BMW i8 Coupé et Roadster 2018 : les infos !

Pour plusieurs raisons, dont certaines sont douteuses, les voitures électriques et hybrides ont clairement le vent en poupe. BMW propose déjà une gamme de voitures électrifiées pléthorique. Mais son fer de lance, la splendide GT BMW i8, commence déjà a avoir de l’âge puisqu’elle est sur nos routes depuis 2014. Alors pour ses 4 années d\'existence, la marque de Bavière s\'offre le luxe de lui proposer un « face lift » accompagné de la tant attendue version Roadster.

+ de photos Bmw i8 Roadster

Un lifting et…

Oui, vous avez bien lu. BMW nous propose une mise à jour esthétique de sa i8. Mais il faudra être un expert pour vraiment apprécier les nouveautés. La face avant a été revue pour offrir plus de dynamisme, tout comme la poupe. Mais passons sur le style, car le plus important, c’est l’optimisation du groupe motopropulseur.

Sous le capot moteur…

L’architecture du moteur garde son système original et complexe hybride. Il cumule la force de propulsion d’un moteur thermique et des moteurs électriques.

Le moteur à essence reste le 3 cylindres turbo à injection directe de 1,5 litre (déjà présent dans les Mini et BMW Série 1) sauf qu’ici, il propose la bagatelle de 231 chevaux à 5 800 tr/min et un couple généreux de 380 Nm de couple présent dès 3 700 tr/min. Il est donc associé à une batterie au lithium-ion de 355 volts et 11,6 kWh. Elle fournit l’énergie nécessaire pour alimenter le moteur électrique de 143 chevaux. BMW annonce une puissance en crête de 374 chevaux.



Légère grâce au carbone…

Pour cette évolution, BMW a revu son châssis pour y intégrer le maximum de CFRP qui dans un langage plus simple veut dire plastique renforcé de fibre de carbone. Vous l’aurez rapidement compris, ce matériau en plus d’être rigide est bien plus léger que l’acier et même l’aluminium. Résultat, l’i8 coupé ne pèse que 1 535 kilogrammes alors que l’i8 Roadster n’affiche que 1 595 kg sur la balance.

Avec cette cavalerie et ce poids bien maîtrisé, l’i8 coupé tape un 0 à 100 km/h en 4,4 secondes, alors que la version Roadster ne demande que 0,2 seconde de plus. Question vitesse de pointe, les deux versions sont limitées par l’électronique à 250 km/h.

En plus d’une nouvelle vigueur, les bolides peuvent aussi compter sur une autonomie électrique accrue. Cette version 2018 de la BMW i8 est désormais capable de 55 km (53 pour le Roadster) sur le mode 100 % vert. À noter que la vitesse max du mode électrique est portée à 120 km/h.

Capote en toile…

La grosse nouveauté reste l’arrivée au catalogue de la version cabriolet. Et en tant que fan de ce genre d’automobile, je frémis d’avance à l’idée d’en prendre le volant. Mais soyons plus terre à terre ! Ce qu’il faut retenir, c’est que la toile ne demande que 15 secondes pour se capoter.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  BMW i8 Coupé et Roadster 2018 : les infos !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter