Peugeot

Comparatif Peugeot 208 GTi bPS / 308 GTi 270 : laquelle est la vraie GTi??

Apr?®s avoir ?©t?© longtemps galvaud?©, le label GTi se refait une sant?© avec le retour en gr?¢ce de Peugeot Sport. Ayant les deux repr?©sentantes actuelles sous la main pendant plusieurs jours, et sur circuit, il aurait ?©t?© dommage de ne pas les confronter‚Ķ

+ de photos Peugeot 208 308 GTi

L’histoire des sportives de Peugeot a longtemps ressemblé à un mauvais épisode de Perdu de vue. Qui aurait pu imaginer un concept aussi abouti que celui de la 308 R Hybrid (lire notre interview) ? Il aura fallu la DS3 Racing pour que tout change. Une fois encore, c’est grâce à Citroën – Citroën Racing en l’occurrence – que Peugeot a pu se refaire une santé, tel que ce fut le cas par le biais de la RCZ R. Le retour à l’envoyeur s’est d’ailleurs récemment traduit au travers de la nouvelle DS3 Performance, cousine d’une certaine 208 GTi by Peugeot Sport

comparatif 208 308 gti

La 208
Quand on veut, on peut. Derrière ce proverbe ô combien banal se cache pourtant la vérité que tout n’est que question de motivation et de moyens mais, plus particulièrement, de moyens que l’on se donne. Depuis sa présentation à Goodwood il y a déjà deux ans sous le nom GTi 30th, la 208 s’est racheté un comportement et une philosophie de jeu (désolé, c’est le fan de foot qui parle). Caractère moteur revu, étagement de boîte raccourci et autobloquant sont les trois principales choses à retenir de ce cocktail made in Vélizy. Mais au-delà de tout ce blabla, le fait est que ça marche. Les séries 30th et by Peugeot Sport confondues représentent 45 % des ventes de la 208 GTi. Pas mal pour une citadine qui débute aujourd’hui à 29 200 €. C’est bien la preuve qu’il y a un marché pour le sport et la « radicalité », à l’heure où on ne cesse de nous prétendre le contraire. Autre succès : la peinture coupe franche. Pourtant, ce n’était pas gagné. Que ce soit sur la 208 ou sur la 308, la demande est supérieure à l’offre en atelier. Et puisque l’on est sur la 308, parlons-en… 

La 308
Pas sûr que grand monde se souvienne de la 308 GTi de 2010. C’est pourtant une excellente voiture à rouler, à défaut d’être une sportive. Une fois que Peugeot Sport s’est penché sur le sujet de la seconde génération de 308, et avec l’expérience acquise sur la 208 30th, cela ne pouvait virer qu’à la réussite. Seule grosse différence, et non des moindres, un amortissement plus docile sur la 308 pour répondre au cahier des charges. Avant tout orientée pour accueillir la famille, elle ne pouvait pas se transformer en bout de bois. Dans le même temps, Peugeot Sport se refuse d’utiliser la solution de facilité qu’est la suspension pilotée – et je les en remercie, tant le résultat est rarement convaincant. 

Les réglages de suspension de la 308 GTi sont inédits à l’avant et à l’arrière. Les triangles avant sont en aluminium et la barre anti-dévers est assouplie tandis que le tarage des ressorts et amortisseurs (à butée hydraulique à l’avant) est spécifique. Pour limiter le roulis, l’assiette est abaissée de 11 mm et la raideur des trains considérablement augmentée.

peugeot 208 308 route

Duel sur route
Dans les deux cas, c’est la troisième fois que j’essaye les voitures. Je dois admettre qu’après avoir été immensément emballé par la 308 en septembre dernier, mon second essai m’avait un peu laissé sur ma faim. A contrario, la 208 m’avait à chaque fois subjugué. Je partais donc sur un a priori positif en faveur de la petite bombe

La semaine d’essai débute par la 308 afin d’offrir à Étienne la possibilité de découvrir la 208 (lire son essai). Après m’être extrait des bouchons parisiens qui ont au moins le mérite de mettre en lumière le confort d’utilisation de la compacte, je peux enfin profiter du châssis, le point fort de la bête. Sur le sec, le train avant vous saute à la gorge tel un félin. Sur le mouillé, c’est plus délicat et il lui arrive de chercher sa route. Normal avec 272 chevaux sur les roues avant… D’ailleurs, mieux vaut rester vigilant sur chaussée humide, car l’arrière, aux apparences figées, change de visage. Tout cela en obtenant un bilan énergétique raisonnable, aussi bien en rejets de CO2 (le plus faible malus écologique) qu’en consommation pure où les 8 litres sont parfaitement atteignables en conduite dynamique sur un trajet mixte. Votre porte-monnaie appréciera que le pompiste ne devienne pas votre meilleur ami… Mais quitte à faire des comparaisons, autant le faire face à la reine de la catégorie. Et la reine, c’est la Mégane R.S. (lire La loi de la traction). Peugeot Sport n’a pas souhaité concurrencer la star Française, mais s’est trouvé honoré que la presse le fasse. De mon côté, je vais en faire autant. La 308 GTi 270 est la Mégane qui n’a jamais existé : le châssis Sport associé au différentiel à glissement limité (ici un autobloquant Torsen). Moins sportive qu’une Mégane Cup, la 308 est en revanche beaucoup plus confortable. Une orientation de polyvalence confirmée par la carrosserie cinq portes, en opposition au coupé Mégane. 

Et par rapport à la 208 GTi by Peugeot Sport ? Ça change pas mal, franchement… Pourtant, certains éléments (petit volant, baquets…) sont communs aux deux autos. Mais la 208 a cette voix qui te chuchote dans l’oreille « attaque ! ». On retrousse les manches et on soude la pédale de droite. Les remontées de couple plus présentes que sur la 308, combinées à l’amortissement caricatural et à l’empattement court, décuplent la nervosité. Plus ça sautille sur la moindre bosse, plus on a la banane. À moins d’être un père indigne, oubliez le gamin à l’arrière. Et si vous ne voulez pas dormir cette nuit sur le canapé, déposez maman. Cette voiture, elle est pour vous et rien que pour vous. C’est la maîtresse que vous rejoignez le soir en cachette. Quant à la course à la puissance poussée à l’extrême sur la Clio R.S.16 (lire notre interview), les 208 chevaux et le couple élevé de 300 Nm sont plus que suffisants pour se retrouver à des vitesses hautement prohibées. 

Sur petites routes, victoire pour la 208 ! 

comparatif 208 308 gti circuit

Sur piste
Direction les circuits de la Ferté-Gaucher pour l’essai de la 308 R Hybrid (à retrouver exclusivement dans notre prochain numéro du magazine). Une fois la supercar hybride partie, il est temps de s’amuser sur la piste avec la Clio RS Trophy (lire l’essai de Benoît) et nos deux Peugeot. 

Mécaniquement, la différence de puissance est notable. Bien que partant dans les deux cas du THP, le 272 chevaux de la 308 respire mieux et fait office de catapulte. Les moteurs n’ont rien à voir dans les montées en régime et en couple, même si le THP 272 EP6FDTR est très linéaire. Il faut dire que la différence de poids entre les deux véhicules est – officiellement – réduite à seulement une cinquantaine de kilos grâce à la plateforme EMP2. Le train avant de la 308 engloutit le bitume avec brio là où la 208 réclame de se battre davantage avec le volant pour laisser passer la cavalerie. Profitant d’un magnifique soleil toute la journée, les deux lionnes peuvent sembler presque trop sages de l’arrière par cette météo. Rien à redire en ce qui concerne le freinage. Mordant et endurance sont au rendez-vous et on arrive aux limites des pneus bien avant celles des freins… 

Sur circuit, avantage à la 308 !

On ne peut pas se tromper…
… peu importe laquelle on achète, à tel point qu’il est difficile de départager les deux. Tout dépend de sa recherche et de ses besoins. Le plaisir plus égoïste sur petites routes ou le plaisir d’enchaîner les virages après avoir déposé les enfants à l’école…  

 

BIEN VU 308 GTi
Performances/moteur
Rapport puissance/consommation
Confort bluffant

BIEN VU 208 GTi bPS
Plus adaptée aux petites routes
Plus brutale

Crédit photos pour la Revue Automobile : Julien Fautrat

Maxime Joly

Votre avis nous intéresse sur :  Comparatif Peugeot 208 GTi bPS / 308 GTi 270 : laquelle est la vraie GTi??

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter