Essai Citroen CACTUS

Essai C4 Cactus : la Citro?

Certes, quand on aperçoit sa frimousse, affichant un sourire béant, qui lui confère ce regard espiègle, on se dit que la Citroën C4 Cactus pourrait figurer à l’affiche du prochain film d’animation Disney : Cars. Ses “Airbump” latéraux lui donnent assurément un aspect rafistolé qui pourrait laisser penser à un prototype sorti tout droit de Legoland. Son appellation piquante rappelle sûrement le Captus, Cactur… enfin bref ! Des consonances de 4x4 mais en fait, il n’en est rien.

La vision de cette C4 Cactus éveille foison d’interrogations, comme dans la nouvelle publicité, où le constructeur aux chevrons ironise ainsi : “il faut se poser les bonnes questions au bon moment”.

Citroen plastique le C4 Cactus

L’élément le plus intrigant dans cette C4 Cactus, ce sont ces pans de plastiques baptisés du nom d’Airbump. Il s’agit d’un épais film contenant des bulles d’air censées soulager son propriétaire tracassé à l’idée de se retrouver avec une rayure sur la porte. Cette technique de protection rappelle, autrefois, ces protège-télécommande que l’on posait fièrement au cas où l’on ait envie de faire un match de handball avec… Aujourd’hui, on la remarque notamment sur les nombreux films ou coque de protection que les utilisateurs d’iPhone installent sur leur téléphone. Voilà comment Citroën tente de répondre à la question posée par sa nouvelle publicité : « Pourquoi les portes de voitures sont toujours mal protégées ? ».

Sauf que ce revêtement protecteur titille la curiosité. Tel un cactus avec d’énormes piques, on a encore plus envie de le toucher. Il inciterait volontiers le passant à y jeter un coup de pied, à la recherche du point ultime de résistance du matériau ou encore il inviterait le voisin de parking à prendre moins de précautions lorsqu’il ouvre sa portière.

Des questions qui piquent

« Pourquoi les moteurs des voitures sont si puissants ? ». On est relativement bien lotis avec 110 chevaux pour la nouvelle génération de moteurs essence, 3 cylindres, couplés à la boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, consommant 5l/100km. Ne nous plaignons pas, car à ce prix-là on profitera d’un moteur suffisamment musclé offrant un ronronnement amusant.

Toujours dans la réclame : « Pourquoi les tableaux de bord des voitures sont si compliqués ? » se demande cet astronaute. Et bien lorsque la voiture est dépourvue de l’affichage du compte-tours, difficile de faire plus simple. Si un doute persiste, il y a toujours ce rappel à l’écran du tableau de bord qui vous invitera à passer le rapport suivant, le cas échéant.

Le Cactus pour mettre un peu de piquant à l’avant

Marie-Antoinette s’inquiète « Pourquoi les sièges des voitures sont-ils séparés à l’avant ? ». Apparemment cela fait plus convivial… Quelle belle idée, on va y prendre le thé aussi ? Tant qu’on y est, tu ne veux pas conduire le carrosse à la place du cocher ? La banquette avant unique, disponible dans la version diesel en boîte automatique, qu’on ne peut rabattre entièrement et dont l’accoudoir ne s’incline pas non plus. S’il n’est point de cabriole envisageable ou bien ne serait-ce qu’un peu de piquant à l’avant… A quoi bon ? Pour revenir à la question, l’on répondra avec diplomatie : "t’en as d’autres des questions comme ça ?

Révolutionner l’auto sans faire véritablement la révolution

Car oui, la Citroën C4 Cactus est la voiture du "j'en ai rien à faire" : “cogne pas trop fort sur mon bumper, ta porte risquerait de te revenir en pleine figure" lancerait nonchalamment le bobo qui cherche à bousculer les codes de l’automobile. Celui-ci n’a pas besoin de poignée à l’avant mais ne rechigne pas à l’idée d’avoir un renfort de mousse pour son accoudoir latéral. Un hipster qui ouvrirait la boîte à gant par le haut à la façon d’une malle, qui raccordera paresseusement son BlackBerry via Bluetooth pour écouter sa playlist disponible sur YouTube. Quelqu’un qui cherche à affirmer sa personnalité, n’hésitant pas à opter pour une couleur HelloYellow, sans négliger le caractère essentiel et authentique d’une voiture qui épouserait harmonieusement la route et se laisserait conduire avec la plus grande des simplicités.

Daniel Latif

Votre avis nous intéresse sur :  Essai C4 Cactus : la Citro?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter