Dacia

Essai Dacia Duster EDC : la boîte automatique enfin là

Le Dacia Duster rencontre un beau succès commercial. Il faut dire qu’avec son style réussi et ses tarifs concurrentiels, il a de quoi séduire. D’ailleurs, en France les acheteurs de Duster prennent très majoritairement des versions bien équipées, ne cherchant pas le low cost à tout prix. Pour beaucoup, il manquait tout de même la possibilité d’une boîte automatique. Dacia répond enfin à la forte demande en proposant la boîte EDC.

+ de photos Dacia Duster EDC

Esthétiquement, le Duster est connu et reconnu. Haut sur pattes, il offre tous les éléments du baroudeur, depuis les plaques de protection des soubassements jusqu’aux barres de toit de teinte chrome satiné sur notre finition Black Touch. Ses ailes très élargies lui apportent son air costaud et résistant. À l’intérieur, nous regrettons qu’il n’ait pas encore suivi le Sandero dans son évolution, principalement pour le volant. Celui du Duster paraît bien laid désormais. Pour le reste, les plastiques durs sont forcément présents à ce niveau de prix, mais l’ensemble n’est pas désagréable. L’écran pour sa part est positionné trop bas et oblige exagérément à quitter la route des yeux. Les sièges procurent un confort correct, mais manquent un peu de maintien. Le coffre quant à lui offre un beau volume de chargement de 475 litres, extensible jusqu’à 1 636 litres en rabattant la banquette.

Dacia Duster EDC à l’usage

Le Duster, bien qu’en fin de carrière, continue de convaincre par ses qualités routières. Grâce au poids contenu, le petit SUV préserve une tenue de route peu entachée par le roulis, mais offre une direction parfois un peu floue. Les pneumatiques M+S d’origines y sont sans doute pour quelque chose, mais en contrepartie ils accordent la possibilité de s’échapper des sentiers battus. Possibilité néanmoins réduite par l’absence de système à 4 roues motrices. En effet, le choix de la boîte automatique EDC prive de facto le Duster de la transmission intégrale. L’insonorisation, elle aussi fait défaut, notamment concernant les bruits de roulement. La prochaine mise à jour la placera très certainement au niveau désormais correct des Logan et Sandero.
arrière Dacia Duster
Cette boîte prive également du choix de la motorisation puisqu’elle est proposée exclusivement avec le 1.5 dCi 110 – le plus cher de la gamme – et uniquement sur les deux finitions supérieures (Lauréate Plus et Black Touch). Non contente de ne s’offrir que sur le moteur le plus cher et sur les plus hautes finitions, elle le fait contre tout de même 1 300 €, un prix pas très low cost.

En échange, vous obtenez la dernière évolution de la transmission EDC, pas même encore montée dans la gamme Renault. L’évolution est d’ailleurs notable et le duo dCi 110 et EDC du Duster fonctionne bien et offre une réactivité pour le moins correct. Elle n’est toujours pas la meilleure boîte du marché et est parfois un peu longue à rétrograder en cas d’urgence, néanmoins à aucun moment elle ne m’a mis en danger comme celle de la Talisman. Avec une conduite « de bon père de famille », elle se montre douce et agréable, sans rétrograder inutilement.

Si la boîte de vitesses est correcte et assez bien gérée, nous regrettons tout de même l’absence de palettes au volant, au moins en option, ce qui serait un petit plus non négligeable. En termes de performance, l’exercice du 0 à 100 km/h est bouclé en 11,9 secondes, mais surtout, les reprises sont bien suffisantes grâce au couple de 250 Nm.

La Dacia Duster, bien qu’en fin de cycle, s’équipe d’un duo de qualité avec cette boîte EDC de dernière génération et le 1.5 dCi 110 aussi sobre (6 l/100 km sur notre essai) qu’efficace. Il n’en reste pas moins que pour s’offrir le tout, il faudra débourser au minimum 18 300 € (plus de 20 000 € pour notre modèle d’essai). S’il demeure le SUV automatique le plus accessible, il n’est pas aussi « scandaleusement accessible » que le souligne le slogan.

Note : 14/20

Bien vu :
- Ensemble moteur/boîte cohérent
- Tenue de route
- Confort global

À revoir :
- Insonorisation
- Tarif élevé de la boîte

Etienne Roville

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Dacia Duster EDC : la boîte automatique enfin là

image profil
renee
2017-01-29 05:45:18  

Ah bon !!! et ou peut on voir ou essayer ce duster boite auto? Aucun concessionnaire n'a entendu parler ni vu la bête !!!!!

Ecrivez votre commentaire sur l'article
- Espace Membre
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter