McLaren

La McLaren 675LT nous montre son potentiel sur circuit

Dévoilée lors du salon de Genève en début d\\'année, la McLaren 675LT est l\\'un des nouveaux maillons venus gonfler la gamme du constructeur. Aujourd\\'hui, la nouvelle sportive s\\'offre une pause réclame.

En marge du grand rendez-vous automobile en Suisse, McLaren avait annoncé l'arrivée de la 675LT. Un "675" en référence au nombre de chevaux, associés aux 700 Nm du V8 3,8 litres biturbo, et un "LT", pour Long Tail, en référence aux solutions aérodynamiques choisies par la McLaren F1 GT des années 90.

Mais à l'ouverture des portes du salon, c'est la déception : même si la McLaren 675LT est terriblement affolante, ne crachons pas dans la soupe non plus, son derrière n'est pas aussi long qu'on pouvait l'imaginer. Note nostalgique, zéro. Note stylistique, peut mieux faire. En revanche, c'est bien sur le plan aérodynamique qu'elle se démarque.

Car avec ces quelques centimètres de carrosserie en plus, le coupé améliore sa traînée aérodynamique, et s'offre un aérofrein tout simplement hallucinant, pour aider les disques à calmer la bête lancée à 330 km/h au maximum.

Pour célébrer son entrée en production, McLaren a apporter un exemplaire de la 675LT sur la piste de Castelloli en Espagne afin de démontrer tout son potentiel sportif et d'afficher son imposant aileron arrière.

McLaren annonce en supplément que les 500 exemplaires prévus, au prix unitaire de 309 750 €, ont déja tous trouvé preneurs.

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  La McLaren 675LT nous montre son potentiel sur circuit

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter