OLLI Motorcycles

OLLI Motorcycles : vivre une seconde vie

Le rendez-vous m\'est donné, par l’agence Alure, au garage de La Forge. Même si je dois prendre notre Métro et la ligne 9, l\'atelier est du côté ouest de la très proche banlieue parisienne plus précisément à Boulogne-Billancourt.
Dans ce lieu atypique, on respire les gaz d\'échappement, le cambouis, la gomme et les vapeurs d’essence. Mais au cœur de cet extraordinaire capharnaüm bien organisé, une merveille rayonne de son beau vert éclatant. C\'est la dernière réalisation d\'OLLI Motorcycles.

Kézako ?

N’écoutant que mon courage journalistique, je me permets de poser des questions à quelques personnes en train de manipuler les artères de leur machine. Après un grand nombre de ruminements, braillements et vociférations, une bonne âme me lâche l’info : « C’est les gars du fond, mon c... ». Apparemment, ces gens-là n’aiment pas qu’on les dérange en pleine exécution mécanique. Gardant cette fois mes distances, je lance : « Olli, c’est vous ? »

« Oui, c’est moi ! »

En effet, j’ai devant moi, Laurent, l’un des deux fondateurs. J’apprendrai un peu plus tard que l’aventure Olli Motorcycles est née de deux rencontres. La première fut celle de cet énergumène et d’une Honda CB 750 abandonnée dans la rue. Il la recueillit, lui donna le gîte et le couvert. Mais l’histoire d’amour entre l’homme et la machine ne s’arrêta pas là, puisqu’il lui offrit une petite chirurgie plastique dans le garage normand de Sylvain, qui n’est autre que le second fondateur. Les voilà maintenant réunis tous les trois pour transformer et embellir les machines sans en faire des produits de luxe, mais des motos à conduire au quotidien.

Custom Olli Motorcycles à La Forge

La belle verte !

Revenons à nos moutons. La bécane toute verte est leur dernière réalisation. Les deux comparses ont voulu marquer les esprits avec cette Honda CB 750. Ils ont opéré d’importantes transformations, jusqu’à lui adapter un réservoir de Suzuki GS 750 pour affiner les lignes de la moto. Petite gourmandise, ils ont également inséré le compteur dans l’ancien guidon et intégré le garde-boue arrière par des fixations invisibles.

Éblouis par cette machine, nous, nous avons décidé de les suivre… Rendez-vous au prochain numéro.

© Photos de Guillaume B.

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  OLLI Motorcycles : vivre une seconde vie

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter