Sport

24 heures du Mans: La TOYOTA N

La nuit du Mans tous les pilotes vous en parleront avec des trémolos dans la voix, même si elle est quasiment la plus courte de l\\'année, elle laisse en général des souvenirs indélébiles tant la concentration y est grande et la vision quasiment fantomatique.

+ de photos Sport 24H du Mans 2014 Direct

La nuit c'est aussi l'occasion de tenter certaines stratégies osées quant au choix des pneumatiques pour autant que la fenêtre de température soit propice aux double ou triple relais. La nuit en général n'est pas le moment le plus difficile pour les mécaniciens tous tendus comme des arcs pour assurer des prestations impeccables.  Ce sera vers les 9 ou 10 heures du matin que les paupières s'alourdiront et les gestes se feront plus lents, et pourtant  il faudra bien boucler ces 24 heures, quoiqu'il en coûte. D'ailleurs  avoir sa voiture encore en course à ce moment là, a de quoi redonner un supplément de tonus pour  contribuer à porter l'auto jusqu'à la ligne d'arrivée.

Comment la nuit s'est donc passée pour les héros d'une course très particulière à cause des deux averses violentes et des sorties de la voiture de sécurité?

Et bien, après avoir roulé quasiment toujours en tête depuis le début de course la Toyota N° 7 de Wurz, Sarrazin et Nakajima n'a pas connu le petit matin qui chante, puisqu'à 5h37 la firme japonaise  annonçait l'abandon de sa  voiture par un laconique motif: " problèmes électriques". En fait la voiture avait connu un début d'incendie au virage d'Arnage!

Dans ces conditions, il semblait évident que Audi allait tenter de maintenir ses 4 tours d'avance sur une Porsche ( la N° 20), mais c'était sans compter le diablotin qui aime à pimenter les grands crus des 24 heures. En effet la N°2, un peu avant 7 heures du matin était rentrée dans le stand pour une première intervention. Ressortie du stand, elle y était à nouveau remisée pour une réparation de ... très longue durée, au point de voir la seconde Audi la N °1 prendre  à son tour la tête. Sans doute Porsche, avec sa N° 20 entrevoit alors la possibilité de réaliser un exploit puisqu'à 7h10 du matin elle passait en seconde position.

Alors que le suspense semble durer dans le garage de l'Audi N°2, où rarement on a vu une telle précipitation  ce qui traduit sans doute  que les soucis sont plus que sérieux ! effectivement c'est un changement de turbo qui a été opéré.

Pendant ce temps là, le soleil puissant aveugle les concurrents sur certaines portions du circuit et les bagarres ne baissent aucunement en intensité tant en catégorie LMP2 que chez les GT.

L'Audi n° 2 ressort enfin du stand et repart avec Fassler au volant en troisième position, alors qu'une voiture de sécurité entre en piste pour réparer des rails  endommagés. 

Rarement nous avons connu une telle intensité de course. On se posait des questions quant au niveau de fiabilité des systèmes hybrides et la pertinence  des choix des uns et des autres.  Ce sont les conditions météorologiques qui ont lancé les dés du mauvais côté pour Toyota et puis ensuite ce sont les règles du jeu de l'endurance qui ont repris droit de cité.

Rien n'est encore joué à 7 heures de l'arrivée et, en tête on trouve Audi, Porsche, Audi, Toyota et Porsche. 

En LMP2 on peut dire que la baston n'a pas cessé depuis le départ de la course et   la Ligier N° 35 du OAK Racing a un petit avantage sur l'Alpine qui devance une autre Ligier c elle de Thiriet.

En GT Pro la Ferrari Af Corse N° 51 semble pouvoir contenir l'Aston  Martin N°97, alors qu'en GT Am c'est l'Aston N°95 qui a pris l'avantage sur la Porsche N° 88 et la Ferrari N°61;

Les positions ont tellement bougé depuis le début de la course qu'on ne s'avisera plus à avancer des pronostics.

Une chose est certaine, la course est magnifique d'intensité. 

 

 

 

Alain Monnot

Votre avis nous intéresse sur :  24 heures du Mans: La TOYOTA N

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter