Kia

L'hybride Diesel de Kia pourrait ne jamais sortir

Kia fait le constat que la motorisation hybride Diesel qu\\'il développe depuis plusieurs années entraînerait un surcoût trop important sur les modèles qui en seraient équipés. Le constructeur coréen se pose donc la question sur l\\'opportunité de poursuivre dans cette voie ou de privilégier l\\'hybride essence.

+ de photos Kia Optima 2015

La technologie de moteur hybride Diesel de Kia verra-t-elle le jour ? Cela paraît de plus en plus improbable après les déclarations d’Albert Biermann, le directeur du développement des véhicules performance chez le constructeur coréen, auprès de nos confrères britanniques d’Autocar.

« Le projet de recherche est toujours actif », explique-t-il. « Mais le coût d’un moteur électrique et des batteries sur un système hybride est vraiment significatif. La question est de savoir s’il est vraiment nécessaire de rajouter ce coût sur un moteur Diesel déjà cher. »

Système T-Hybrid

Kia est passé par tous les états à propos de motorisations hybrides, telles qu’elles ont été implantées ou sont prévues d’être implantées sur sa berline Optima. Elle a d’abord eu droit à de l’hybride essence (150 + 40 ch), puis a été présentée au mondial de l’automobile 2014 en version prototype T-Hybrid, l’hybride Diesel en question, qu’on attend donc toujours, et qui tournait aux alentours de 190 à 200 ch. Enfin, elle sera commercialisée d’ici la fin de l’année en version hybride rechargeable essence + électricité (156 + 68 ch).

Pendant ce temps, le constructeur coréen s’est lancé avec le Niro dans un modèle 100 % hybride. Ce crossover compact accueille un système qui mixe un moteur essence 1.6 GDi de 105 ch et un moteur électrique de 44 ch.

L’hybride essence à la place

Si Kia se décidait à mettre à la poubelle son hybride Diesel, les travaux de recherche effectués seraient recyclés vers un nouveau système hybride essence à base de moteur Atkinson (comme sur la Toyota Prius). Peut-être plus logique en effet, car le but de Kia était d’étendre sa motorisation à d’autres modèles que l’Optima. Or, si une grande berline peut supporter le surcoût de l’hybride Diesel, ce n’est pas le cas d’une compacte ou d’un petit crossover.

C’est la principale raison pour laquelle PSA a fini par abandonner son système HYbrid4. De son côté, Renault a fait le choix du moteur Diesel pour sa future Mégane Hybrid-Assist, mais il est vrai que ce système est très léger.

Emmanuel Genty

Votre avis nous intéresse sur :  L\'hybride Diesel de Kia pourrait ne jamais sortir

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter