Kawasaki

Kawasaki KX450F: la "B?

à l\'évidence, la KX450F n\'a plus besoin d\'être présentée. Pour conserver la tête de sa catégorie en 2013, la machine bénéfice de nombreuses améliorations. De l\'autre côté de l\'Atlantique, aux USA, la machine s\'est imposée l\'an passé aussi bien dans les championnats de Supercross que de Motocross, décrochant les deux titres des championnats AMA. Cette année à nouveau, la KX450F 2012 a démontré son invincibilité en s\'assurant avant même la fin du Championnat une nouvelle couronne en Supercross AMA !

+ de photos Kawasaki KX450F

En catégorie GPMX1, à la mi-saison, la KX450F figure en permanence parmi les candidats aux podiums, en ayant signé notamment un superbe doublé dans chacune des deux manches lors du GP de Bulgarie à Sevlievo.

Pour 2013, les principales améliorations apportées à la KX450F concernent la fourche avant pneumatique de dernière génération -une première sur une machine de série !-, le moteur, encore plus performant, et l'ergonomie globale revue. Grâce à ces modifications, le domptage du fauve et l'exploitation de son redoutable potentiel sont rendus plus faciles pour le pilote, à même ainsi de balayer la concurrence, à n'importe quel moment et sur tous les terrains.

Tout le mordant de l'injection

Le monocylindre 4 temps de 449 cm3 à refroidissement liquide délivre son mordant à tous les régimes. La plage de puissance très exploitable et l'accélération nerveuse déversent un torrent de couple qui permet aux pilotes de solliciter les gaz et ce, dès les bas régimes. Outre ses avantages inhérents, le système d'injection affranchit la KX450F du problème de retard à l'accélération, en particulier après les réceptions de sauts. S'il comportait déjà des pièces et des réglages inspirés des machines de compétition, comme le piston hautes performances à calotte interne en pont (introduit pour la première fois sur un modèle de série avec la KX450F 2010), le moteur 2013 bénéficie de multiples ajustements et d'une UCE reparamétrée qui améliorent les performances, en particulier le couple de très bas à moyen régime. D'autres modifications garantissent la conformité de l'échappement aux normes anti-bruit désormais plus sévères.

Mode Launch Control - ou comment réaliser la pole

Depuis longtemps, les KX de cross s'inspirent des techniques d'usine pour offrir aux pilotes des performances magistrales sans préparation particulière. Ce mode Launch Control fait précisément partie de ces fonctionnalités qui donnent aux pilotes une longueur d'avance dès la grille de départ.

Système d'injection sans batterie

Spécialement étudiée pour les machines de cross, l'alimentation par injection intègre une UCE petite et légère, et fonctionne sans batterie, afin d'éviter une surcharge inutile. En outre, il n'est plus nécessaire d'effectuer des réglages moteurs en fonction de l'état de la piste et des conditions climatiques.

Alves Benoit
Alves Benoit

Benoit aurait été plaquiste si sa maîtresse ne l'avait pas obligé à peindre les murs de sa classe. Il serait devenu fonctionnaire si ses parents ne l'avaient obligé à aller à l'école. Il aurait même aimé NRJ si ses compagnes ne l'avaient pas obligés à écouter de la musique classique. Maintenant, il occupe l'essentiel du temps à vadrouiller.

Votre avis nous intéresse sur :  Kawasaki KX450F: la "B?

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter