logo La revue auto

Le salon de la moto de paris a ouvert ses portes ce matin

Après une annulation en 2009 qui reflétait l'état difficile du marché à cette époque, puis une reprise en 2011 qui renouait avec le succès : 138 026 visiteurs s'étaient alors déplacés, le Salon de la Moto parisien a réouvert ses portes ce matin à la Porte de Versailles. La Revue Automobile s'était déplacé à la journée Presse hier, et vous fait un résumé de ce qui vous attend sur cette édition 2013 du Salon Moto.

Exterieur_Salons-Moto-Paris-2013_5 Exterieur_Salons-Moto-Paris-2013_7 Exterieur_Salons-Moto-Paris-2013_16 Exterieur_Salons-Moto-Paris-2013_18 Exterieur_Salons-Moto-Paris-2013_21
Voir la galerie photo

Environ 1500 journalistes se sont déplacés hier pour découvrir la cuvée 2013 du Salon de la Moto. Un peu comme le Beaujolais nouveau chacun attend de voir quel goût aura le marché, et découvre les tendances, ainsi que les nouveautés magnifiées par des hôtesses toujours aussi jolies.
Plus de 420 marques sont présentes cette année, et vu l’affluence journalistique sur les lieux on peut être rassuré sur l’attrait que le 2 roues exerce encore sur les foules. Suivez-nous pour une petite balade dans les allées du Parc d’Exposition de la Porte de Versailles.


Kawasaki présente sa toute nouvelle Z1000  (et Z1000 SE) sur un stand imposant aux couleurs de la marque. Une sonorité fabuleuse annoncée (on vous dira ça dès qu’on l’aura essayée) et une première pour la marque : l’utilisation de phares à LEDS qui permettent de réduire la consommation d’électricité, tout en ayant un éclairage optimisé. Kawa nous expose également une version bridée pour les jeunes permis A2 de la Z800 : la Z800-e. La moto annonce 95 chevaux sur la fiche technique, et limitée à 35 KW, soit 47.5 chevaux comme la loi l’exige pour les « Rossi » en herbe. Une version personnalisée de la fabuleuse ZZR 1400 est garée sur le stand, comme prête à bondir à la moindre sollicitation de la poignée droite : robe noire et verte spécifique et un nom qui en dit long : Performance Sport ! Equipée d’un pot Akrapovic, la bête a de quoi envoyer beaucoup plus que du raisonnable.
A côte de sa grande sœur bodybuildée on trouve la nouvelle Z1000 SX, équipée de l’anti patinage KTRC et de sacoches disponibles en option, à l’entrée du stand : un scooter ! Demande oblige, Kawasaki propose une nouveauté : le scooter J300. 299 cm3 pour 28 chevaux il est disponible dans 3 coloris : gris, noir ou notre préféré : le noir metallic flat anthracite/vert candy flat blazed, parce qu’il reprend les couleurs de la marque : vert souligné de noir.

Sur le stand Suzuki, notre regard a été attiré par la reine mère : la GSX-R 1000 mais dans une robe différente de celle qu’elle porte sur les routes, et les pistes. Appelée désormais Premium Edition, ce modèle n’est disponible qu’en 100 exemplaires pour un tarif de 18 000€. 185 chevaux entassés dans le cadre en aluminium à double poutre chromé, des jantes aluminium et un nouveau dessin rendent la moto terriblement désirable.

Petit tour chez Yamaha qui nous présente sa MT-07. Elle arrive après les MT-01, 03 et 09 dont le nouvel opus, 7e du nom s’est largement inspiré. Très moderne et dynamique, la moto est taillée à la serpe et dégage une impression d’agressivité. Une MT-09 « Street-Rally » se pavane également sur le stand et fait sa crâneuse au tarif de 8 599€ pour la version de base, et 9 099€  équipée de l’ABS.Une autre nouveauté : la 400-SR, attire notre regard. Tiens, ils l’ont fait alors : elle sera distribuée en France, ce qui n’était pas prévu initialement. La demande a été telle, avec la création d’une page Facebook dédiée à ce modèle, que le constructeur aux diapasons a décidé de céder en distribuant ce « petit » modèle sur le vieux continent. Elle sera vendue 5 900€.

Un passage par le stand Bmw nous permet de découvrir une très belle R nine T. Noire, épurée à souhait mais pas dépouillée, elle représente la quintessence et l’esprit même de la moto : simplicité, sensations et aventure. Vendue 15 000€, la moto dispose des dernières technologies Bmw, et de performances plus que satisfaisantes, dans un esprit vintage là encore. La S1000-R attire également notre attention, dans une robe rouge « Racing Red », la « 4 cylindres en ligne » de la marque à l’hélice, hyper sport, s’affiche à 12 800€.

Non, nous n’avons pas oublié la marque ailée : Honda. Notre balade sur leur stand nous a permis de redécouvrir la splendide CB 1100-EX. Cette nouvelle version de la CB-1100 joue davantage la carte du « Old School » et du « Vintage », digne descendante de la 750 Four elle est présentée dans une version blanche dotée de jantes à rayons sublimes qui accentuent encore plus le côté « seventies » de la moto. Notre passage chez eux a été marqué par la découverte d’un F6-C assez impressionnant. Parti d’un GoldWing, les parties arrière et avant ont été retirées pour accoucher d’un « Muscle Bike » impressionnant, par la taille, la motorisation et le look. Propulsé par un 6 cylindres de 1 800 cm3, le monstre a de quoi faire, tant en accélération que pour le couple.

Comment se rendre sur le Salon de la Moto sans se rendre sur le stand Ducati ? Ce serait un crime de lèse-majesté c’est donc d’un pas pressé que nous nous sommes rendus sur le stand italien. Et comme nous avons bien fait, une magnifique Panigale (prononcez « panigalé » nous sommes en Italie) nous attend, isolée sur un podium blanc, et revêtue d’une peinture orange fluo : la « SuperLeggera » traduisez « extra-légère ». La belle (ou la bête c’est au choix) a perdu 12kg sur la balance grâce à l’utilisation de matériaux spécifiques tels que le magnésium, le titane (pour le pot Akrapovic) et la fibre de carbone et affiche une puissance hallucinante de … 200 chevaux ! Limitée à seulement 500 ex, cette version plus que radicale est vendue 65 000€ ! Beaucoup plus sage, un classique de la marque : le Monster 1200 est présentée en version 135 chevaux, pour rappel, ce modèle avait été élu « Plus belle moto de l’année » au dernier salon de Milan.

Restons dans l’italien et faisons un crochet par le stand Piaggio, qui regroupe les marques Aprilia, Derbi, Moto-Guzzi et Vespa sur le stand. Piaggio proposera de nombreuses animations sur le salon 2013, avec notamment la personnalisation en direct d’une Moto-Guzzi V7 les 6-7 Décembre, une dédicace du pilote WSBK Sylvain Guitolli le 7 Décembre chez Aprilia, des séances de photos au guidon de la Vespa 946. Vous pourrez réaliser des essais sur pistes avec les MP3 300, Yourban 300 et les modèles 125 cm3 : Fly et Liberty.

Toujours pour la partie Scooters, nous sommes allés voir ce qui se passait du côté de chez Peugeot où là : surprise, nous avons découvert un nouveau produit : le Django. Après la sortie récente du 3-roues Metropolis 400i, la marque au lion propose un nouveau scooter, sur 2 roues cette-fois ci, et dans un esprit totalement vintage (tiens, une fois de plus !..) D’inspiration Vespa, le constructeur a pris le meilleur de l’italien dans le style et nous offre un large choix de modèles : 50 cm3, 125 cm3 et 150 cm3 (malheureusement distribué en Italie seulement), et de versions : Heritage, Evasion, Sport et Allure. Les coloris vous feront craquer à coup sûr avec des peintures bitons superbes : blanc/orange – vert pistachio/blanc – jaune/blanc et bien d’autres encore. Le prix n’est pas communiqué, mais la bouille de ce petit scooter devrait en faire craquer plus d’une, et plus d’un. Effet « Mod » garantie, et un retour dans le passé succulent.

MBK quant à eux exposent un scooter à 3 roues (normal, le marché français est le premier sur ce type de produits) : le Tryptik. Après Piaggio et son Mp3, Peugeot et son Metropolis, Yamaha et son Tricity, MBK arrive avec le Tryptik, équipé d’un moteur monocylindre 4 temps de 125 cm3. Nos impressions dès que, là aussi, nous aurons pu réaliser l’essai.

Après ce tour déjà assez complet, et après avoir fait un break réparateur (sandwich-pipi-clope pour les fumeurs ou l’inverse) N’hésitez pas à passer par le stand Norton pour y découvrir une très belle Commando 951, l’enseigne ressuscitée là propose entre 19 995€ pour la version Sport et 25 000€ pour une version Café Racer. Apparue en 1967, la Norton est le modèle le plus connu de la marque, celui du salon possède un look qui ferait craquer tous les amoureux de l’enseigne, et du vintage.

Nous terminons notre visite par le stand Voxan, après être passé chez MV AGUSTA pour y découvrir une Rivale dans une peinture originale : camouflage militaire. La moto italienne est muée par un bloc 3 cylindres développant 125 chevaux pour 170 kg peu commune, cette version est vendue 12 590€.
Voxan, marque 100% française et détenue par une autre marque française : Venturi depuis 2010, et dirigée par Gildo Pastor. Perchée sur un podium face à une caravane américaine en aluminium : un monstre ! On peut le dire, l’unique modèle 2 roues exposé par la marque est monstrueux : 100% électrique, il développe 200 chevaux pour 350 kg et avale le 0 à 100 km/h en 3.4s. A l’état de prototype, il est équipé de batteries au lithium, et l’essentiel du poids est concentré dans la partie basse du véhicule, pour une meilleure stabilité à grande vitesse. La WATTMAN c’est son nom pourrait parfaitement accompagner BATMAN dans ses déplacements tant son look paraît sorti d’une BD des Marvel Comic’s.

Un grand absent cette année sur le Salon Moto de Paris : Harley-Davidson. Un peu étonnés que la marque américaine ne soit pas à la Porte de Versailles, nous en avons profité pour découvrir la gamme de son concurrent Victory, l'autre fabricant de customs américain qui lui aussi commercialise des gros V-Twin made in US; le High Ball noir et rouge, beau mélange de chopper et bobber vaut le détour à lui seul ! Vous les trouverez sur le stand 91B - Hall 5-2.

Bonne visite à tous sur ce Salon de la Moto 2013 !

Tarifs : 14€ pour les adultes – Gratuit pour les jeunes jusqu’à 14 ans (accompagnés d’un adulte dans la limite de 3 enfants) – 7€ pour les 14-18 ans et les étudiants (sur présentation d’une carte d’étudiant) – 12€ pour les groupes (à partir de 15 personnes).
Informations Pratiques
www.lesalondelamoto.com
Horaires Journée presse et professionnels, lundi 2 décembre de 9h à 19h.
Ouverture au public mardi 3, mercredi 4, samedi 7 décembre de 10h à 20h
Jeudi 5 et vendredi 6 décembre de 10h à 22h (Nocturnes)
Dimanche 8 décembre de 10h à 19h
Vente en ligne : Pour la première fois, la billetterie est en ligne sur le site internet du salon