Mercedes

Mercedes-AMG Project One : la Formule 1 des routes est là !

Après de longs mois d’attente, le Jour J est arrivé pour Mercedes : à l’occasion du Salon de Francfort et des cinquante ans de la marque d’Affalterbach, la Project One voit le jour. Mais la claque attendue n’est pas au rendez-vous.

Depuis de nombreuses semaines, Mercedes-AMG annonce l’arrivée de la Project One, une supercar en mesure de redéfinir le niveau de performance dans la catégorie en s’inspirant de la Formule 1, avec une carrosserie pour un usage routier.

Pour atteindre ses ambitions, la firme d’Affalterbach a poussé la technicité de l’engin à un niveau jamais atteint auparavant. La Mercedes-AMG Project One embarque un V6 1,6 litre turbo hybride, où ne trônent pas moins de quatre moteurs électriques : le train avant reçoit deux unités, une à chaque roue, et le turbo ainsi que le vilebrequin sont animés par deux moteurs. À noter que l’ensemble mécanique est donné pour une durée de vie de 50 000 km avant d’être entièrement refait à neuf en Allemagne.

Le bloc thermique produit à lui seul 680 ch et il est capable d’aller chercher les 11 000 tr/min ! C’est encore mieux que les plus vifs moteurs atmosphériques connus jusqu’à ce jour. Avec l’assistance électrique, la Mercedes-AMG Project One avoue une puissance de 1 000 ch. Au chapitre performances, elle est capable de passer le 0-200 km/h en moins de 6,0 secondes et d’aller viser les plus de 350 km/h en vitesse de pointe. Hybride oblige, elle peut rouler pendant 25 km en tout électrique. L’ensemble est associé à une toute nouvelle boîte robotisée à huit rapports.

La Mercedes-AMG Project One est finalement moins impressionnante sur le plan stylistique, aves ses faux airs de supercars confidentielles des années 90. Nous aurions espéré un physique plus assumé, pour une voiture avec de telles ambitions. Un sentiment édulcoré sans doute par la rondeur de l’extrémité avant, caricaturant la signature AMG, ou par la poupe, peut être pas assez caractérielle. Outre ces critères subjectifs, la Mercedes-AMG Project One affiche une aérodynamique très étudiée, notamment avec l’aile centrale qui canalise les flux d’air sur l’aileron mobile.

L’habitacle est conforme aux espérances, avec un cocon dépouillé et entièrement voué à la performance. Les deux sièges sont moulés dans le même bloc et les passagers font face à une planche de bord dépouillée. Un écran tactile, qui rassemble toutes les commandes, trône au milieu de l’habitacle alors qu’un second affichage digital tombe sous les yeux du conducteur. Mais c’est le volant qui impressionne le plus à bord : similaire à ceux utilisés en Formule 1 (à l’exception de l’airbag, le volant rassemble toutes les commandes pour paramétrer le véhicule.

La production de la Mercedes-AMG Project One sera limitée à 275 exemplaires, au prix unitaire de 2 275 millions d’euros. Pas de précipitation : tous les exemplaires seraient vendus !

Soufyane Benhammouda

Votre avis nous intéresse sur :  Mercedes-AMG Project One : la Formule 1 des routes est là !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter