logo La revue auto

La nissan skyline fete ses 60 ans d existence

Peu connue dans nos contrées avant l'arrivée massive des simulations japonaises, la Nissan Skyline est un mythe de l'automobile. Le célèbre modèle souffle en cette fin d'avril sur ses 60 bougies.

Exterieur_Infiniti-Q50-2017_7 Exterieur_Infiniti-Q50-2017_9

La première génération a été lancée le 24 avril 1957, au théâtre de Tarakazuka Hibiya à Tokyo. Apparue sous la marque Prince, la Skyline s’imposait comme une familiale dynamique avec ses technologies issues des sportives, avec un essieu de Dion à l’arrière et une double triangulation à l’avant.

Ce n’est qu’en 1968, que la Skyline porte le nom de Nissan. Un patronyme qui a marqué l’histoire avec la génération C10. Et cette génération a surtout lancé le badge GT-R, les trois lettres indissociables de la Nissan Skyline. La KPGC10, de son nom de code, embarquait le moteur S20 de la Prince R380 engagée en compétition.

La Japonaise a ensuite continué sa mutation, embarquant avec elle toujours plus de technologies : apparition de l’injection électronique, du turbo, des cylindres à quatre soupapes, d’une transmission intégrale novatrice et des premières roues arrière directrices.

Toujours technique, la Nissan Skyline ne s’est cependant jamais fait remarquée pour ses prix de design, à cause d’une conception axée vers la praticité. Ce sont les évolutions les plus sportives GT-R, et leurs déclinaisons engagées en compétition qui ont donné une réputation à la familiale japonaise (aussi déclinée en coupé).

La Nissan Skyline en est aujourd’hui à la 13e génération. Profitant de l’Alliance, le constructeur nippon pérennise le nom sur l’archipel avec une Infiniti Q50 renommée, qui embarque toutes les innovations technologie de celle qui lui sert de base.

De nombreux événements seront orchestrés par Nissan au Japon pour célébrer les 60 ans de la Skyline. Un site dédié a également vu le jour sur la Toile.