Vous pouvez écouter cet article :

Les parkings gratuit pour les voitures équipés de porte-vélos ! Merci A.Hidalgo

Anne Hidalgo, la maire de Paris, a annoncé une nouvelle mesure pour favoriser la mobilité douce dans la capitale. Il s’agit de rendre le parking gratuit à la périphérie de Paris pour les véhicules équipés de porte-vélos. Le but est d’encourager les automobilistes à laisser leur voiture en bordure de l’agglomération et à utiliser leur vélo pour se déplacer dans le centre-ville.

Voir la galerie photo

Cette mesure, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2024, concerne les parkings situés à moins de 5 km du périphérique. Les automobilistes qui disposent d’un porte-vélos sur leur voiture pourront bénéficier d’une carte de stationnement gratuit, valable pour une durée de 24 heures. Ils devront toutefois respecter certaines conditions, comme avoir au moins un vélo accroché au porte-vélos, et ne pas dépasser la limite de vitesse de 30 km/h sur le périphérique.

Anne Hidalgo a justifié cette mesure par sa volonté de réduire la pollution et les embouteillages dans Paris. Selon elle, le vélo est le moyen de transport le plus écologique, le plus économique et le plus rapide pour se déplacer dans la capitale. Elle a également souligné les bienfaits du vélo pour la santé et le moral des citadins. Elle a enfin rappelé que Paris dispose d’un réseau cyclable de plus de 1 000 km, qui sera encore renforcé dans les prochaines années.

La mesure a été accueillie avec enthousiasme par les associations de cyclistes, qui y voient une incitation à la pratique du vélo. Elles ont salué le courage et la vision d’Anne Hidalgo, qui fait de Paris une ville pionnière en matière de mobilité douce. Elles ont également appelé les automobilistes à profiter de cette opportunité pour découvrir les joies du vélo.

En revanche, la mesure a suscité la colère des automobilistes, qui y voient une discrimination et une entrave à leur liberté. Ils ont dénoncé le coût et la complexité de l’installation d’un porte-vélos sur leur voiture, ainsi que le risque de vol ou de dégradation de leur vélo. Ils ont également critiqué le manque de sécurité et de confort du vélo, surtout en cas de mauvais temps ou de circulation dense. Ils ont enfin accusé Anne Hidalgo de mépriser les besoins et les attentes des habitants de la banlieue, qui n’ont pas d’autre choix que d’utiliser leur voiture pour se rendre à Paris.

Une info à peu près de © BreakingNoNEWS 

nos dernières annonces

Voir plus de galerie photo

Nos dernières actus

Comparatif

Voiture n°1
Voiture n°2

Actus les plus vues

Hashtags

8 BYD SEAL 8 BYD Dolphin 3 Renault Rafale 3 Rafale 0 Dolphin 7 KIA EV9