logo La revue auto

McLaren GT : elle a du coffre !

McLaren continue son petit bonhomme de chemin avec la production de de nouveaux modèles. Aujourd’hui il s’agit de la toute nouvelle GT. Si cette bestiole promet des performances de premier ordre et une conception pour avaler les kilomètres, on ne peut pas dire que les marqueteurs se soient cassés la tête pour trouver son nom. Allez… montons à bord.

Voir la galerie photo

McLaren GT : digne d’un TGV

Les ingénieurs de McLaren équipent cette nouvelle GT de leur tout dernier V8 4.0 litres biturbo. Avec une cavalerie de 620 canassons et 630 Nm de couple, elle se positionne entre la « petite » 570S et la surpuissante 720S.

Les chiffres sont évidement spectaculaires avec un 0 à 100 km/h en 3,2 secondes et un TOP 200 en 9 secondes. Si vous roulez avec sur autobahn vous aurez la possibilité de flirter avec sa vitesse de pointe de 326 km/h.

Si l’on se contente de rouler plus sereinement, on devrait également pouvoir espacer ses arrêts à la pompe. McLaren annonce un rayon d’action de plus de 600 km.

Toute GT soit-elle, cette sportive reste avant tout une McLaren. Elle se doit donc de soigner son poids de forme grâce à l’usage massif de carbone. Ce coupé de 4,68 m de long ne pèse ainsi au final que 1 530 kg. Ce qui, pour une GT de ce gabarit, reste très contenu. Tout auréolés par la consommation mixte normée de 10,8 litres aux 100 km, les ingénieurs annoncent une autonomie qui fait pâlir les voitures électriques avec 666 km de rayon d’action.


McLaren GT : taillée pour le voyage

Ne voyez pas en elle une bête de course, malgré ses performances. La McLaren GT a été conçue pour avaler des kilomètres. Bon, certes il faut être deux, mais cette GT accueillera facilement vos bagages puisque, sous son hayon arrière, elle dispose d’un espace de 420 litres et à l’avant, entre les deux roues, se cache un coffre de 150 litres. Soit un total de 570 litres de soute à bagages… du jamais vu dans une supercar.

Les passagers profiteront également d’un tout nouveau touché de route pour une McLaren. Fini l’ostéopathe après chaque roulage de sa McLaren puisqu’elle dispose d’un amortissement piloté annoncé comme super filtrant. Ce n’est pas fini. McLaren offre à sa GT un système multimédia enfin digne de la belle. C’est d’ailleurs Bowers & Wilkins qui s’est occupé de la sono.